Euro 2016 : André-Pierre Gignac n'a pas trop apprécié "l'arrogance" de l'Allemagne

  • A
  • A
Euro 2016 : André-Pierre Gignac n'a pas trop apprécié "l'arrogance" de l'Allemagne
André-PIerre Gignac n'a pas trop apprécié l'arrogance allemande. @ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

L'attaquant des Bleus André-Pierre Gignac a savouré la victoire française en demi-finale et critiqué "l'arrogance" allemande. 

Avant même la demi-finale entre la France et l'Allemagne, la presse outre-Rhin était sereine. "Adieu les Bleus", avaient affiché à leur Une plusieurs quotidiens jeudi matin. Après la leçon de réalisme des tricolores, l'attaquant des Bleus André-Pierre Gignac a glissé une petite pique à son adversaire du soir. 

"Le foot te met un coup de bâton derrière la tête". Juste avant cette demi-finale, Didier Deschamps et Hugo Lloris avaient pris soin de rappeler que les joueurs n'étaient absolument pas animés par un désir de revanche après le France-Allemagne à Séville en 1982. La presse allemande, elle, n'avait pas pris les mêmes pincettes. Du coup, "Dédé" Gignac ne s'est pas gêné après le match pour tancer les Allemands. 

"Séville, ça correspond à la période noir du foot français. Pour les anciens, c’est bien", a d'abord reconnu l'ancien Toulousain. "Ils vont être heureux pour nous. En même temps, c’est une petite pique. Parce que leur titre dans les médias "Adieu les Bleus"… Quand on est arrogant comme ça, le football te met un coup de bâton derrière la tête. Ça va leur faire du bien. Ça envoie des piques… C’est une motivation particulière".

Prends ça, Joachim Löw. Malgré la défaite, le sélectionneur de la Mannschaft n'a pas été très fair play, jeudi soir à Marseille. "La France a mérité sa qualification, c'est une très bonne équipe même si on a été meilleurs", a commenté Joachim Löw en conférence de presse. Une réaction André-Pierre ? "S’ils avaient été les meilleurs, ils seraient en finale".