La presse polonaise veut la tête du chef de la fédé

  • A
  • A
La presse polonaise veut la tête du chef de la fédé
Partagez sur :

Déçue par l'élimination de sa sélection dès le premier tour de l'Euro 2012, la presse polonaise réclame carrément lundi la tête du président de la Fédération Grzegorz Lato, qu'elle rend responsable des misères du football en Pologne."La Pologne éliminée. Le sélectionneur (Franciszek) Smuda s'en va. Le temps est venu pour que le président Lato s'en aille à son tour et que des changements authentiques interviennent au sein de la Fédération", écrit le quotidien Rzeczpospolita.

une presse polonaise

"N'avez-vous pas honte de regarder les Polonais dans les yeux?", lance le journal populaire Super Express à l'adresse de Grzegorz Lato et de Franciszek Smuda représentés sur de grandes photos. Et le tabloïd Fakt renchérit : "Lato, prends Smuda et allez-vous-en tous les deux!" Fakt rappelle la promesse faite l'an dernier par Grzegorz Lato de démissionner en cas d'échec de la sélection en phase des poules."Monsieur le président, il est temps de tenir la parole!", insiste le journal. Seul Franciszek Smuda, qui avait annoncé sa démission juste après le match décisif perdu contre la République Tchèque (O-1) samedi, a pris la défense du chef de la Fédération."Je ne dirais jamais de mal de la Fédération parce que pendant deux ans et demi nous avons eu tout ce que nous leur avons demandé", a-t-il déclaré dans une interview au quotidien Gazeta Wyborcza.