La presse néerlandaise se paye ses joueurs

  • A
  • A
La presse néerlandaise se paye ses joueurs
Partagez sur :

L'équipe nationale des Pays-Bas, éliminée dimanche soir de l'Euro, était la risée de la presse néerlandaise lundi.

"Le gag de l'Euro 2012", titre le supplément sportif du quotidien populaire Telegraaf, selon lequel "les Pays-Bas ne comptent plus désormais dans le football international de haut niveau".

une presse neerlandaise

"Pas de miracle", regrette en une le quotidien de gauche Volkskrant, qui titre en pages intérieures "Les Oranje s'en vont l'oreille basse et d'humeur noire". "Pour la première fois dans l'histoire, les Néerlandais rentrent à la maison après trois défaites dans leur groupe", souligne le journal selon lequel le match a été "un duel pour le symbole".

"Trois matches, zéro point. Jamais auparavant, les Pays-Bas n'ont été aussi mauvais", regrette le quotidien NRC Next qui ajoute : "Rarement dans le passé, une équipe, encore numéro un dans le classement du football international un an auparavant, a ruiné sa réputation aussi rapidement et aussi profondément que les Oranje au cours des derniers mois".

"L'ego des joueurs est trop grand, affirme de son côté le quotidien chrétien Trouw. Ce n'est pas la première fois que transparaît la différence de dynamique et de possibilités athlétiques entre les footballeurs néerlandais et leurs meilleurs homologues étrangers." "Il est difficile de penser que Van Marwijk puisse continuer" avec les Oranje, ajoute le quotidien.