Les dilemmes de coach Blanc

  • A
  • A
Les dilemmes de coach Blanc
@ REUTERS
Partagez sur :

EURO - L'entraîneur des Bleus va-t-il remanier son équipe pour affronter les Ukrainiens ?

Après le match nul (1-1) contre l’Angleterre, la France n’a plus vraiment le choix. Pour leur deuxième rencontre, vendredi (18h) contre l’Ukraine, les Bleus n'ont plus le choix, ils devront gagner. Le sélectionneur Laurent Blanc pourrait être tenté de changer quelques joueurs dans son onze de départ. Europe1.fr vous détaille les dilemmes du "président".

Diarra

Garder Diarra ? Yann M’Vila est revenu de blessure et sera prêt pour le deuxième match du groupe D. Mais la première prestation d’Alou Diarra au poste de milieu défensif a rebattu les cartes. Combattif, expérimenté et très solide contre les Anglais, le joueur de l’OM peut espérer débuter contre l’Ukraine. Mais d’un autre côté, M’Vila a toujours été la tour de contrôle du milieu de terrain français. Il sait très bien organiser le jeu et le Rennais est infatigable à la récupération. Pas facile, facile…

M’Vila pourrait alors remplacer Malouda. Si Samir Nasri et Philippe Mexès ont effectué une très belle prestation contre les Anglais, difficile d’en dire autant de Florent Malouda. Moins en jambes, souvent mal placé, le joueur de Chelsea pourrait faire les frais du retour de Yann M’Vila. Laurent Blanc peut très bien tenter ce pari. Avec deux joueurs très costauds (Diarra-M’Vila), les Ukrainiens auraient plus de mal à construire leurs actions. Petit bémol en revanche pour l’attaque, Malouda joue beaucoup plus vers l’avant que le Rennais.

Malouda laisse sa place ? Si Yann M’Vila est préféré à Alou Diarra dans l’axe, Laurent Blanc peut tout de même décider de sortir Florent Malouda de son onze de départ. A ce moment-là, Mathieu Valbuena et Marvin Martin seraient en ballotage pour le suppléer. Avantage au premier qui a toujours mouillé le maillot avec les Bleus et qui a réalisé de bonnes entrées pendant les matches de préparation de l’équipe de France.

Martin-Valbuena-Giroud

Giroud aura sa chance. Après le match nul (1-1) contre les Anglais, nombreux sont ceux qui se sont étonnés de ne pas voir Laurent Blanc faire tourner son effectif plus tôt. Il a attendu la 84e minute pour donner sa chance à  Hatem Ben Arfa et Marvin Martin. Mais surtout, le coach des Bleus n’a pas fait rentrer Olivier Giroud, pourtant excellent lors des tests matches. Le Montpelliérain pèse énormément sur les défenses adverses et son jeu de tête pourrait être très utile contre les grands gabarits ukrainiens. A condition qu'il dispose de suffisamment de temps de jeu...