Le nouveau visage des Bleus

  • A
  • A
Le nouveau visage des Bleus
@ REUTERS
Partagez sur :

EURO - Après leur victoire (2-0) sur l'Ukraine, les Bleus se projettent déjà sur les quarts.

En 2008, aucun succès pour les Bleus qui sortent par la petite porte de l'Euro suisse. En 2010, l'équipe de France coule en Afrique du Sud et n'est même pas descendue du bus à Knysna. S'ensuivent quatre ans de doutes, de chamailleries internes, de perte de confiance. Autant de mauvaises images partie en fumée avec la victoire convaincante (2-0), vendredi soir contre l'Ukraine. La qualification pour les quarts de finale est toute proche et les Français pensent déjà à la suite…

La victoire a tout effacé. "Sans victoire, il n'y a pas de logique d'affection", expliquait encore la semaine dernière sur Europe 1, le patron de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët. Comme un message prémonitoire, la première victoire des Bleus dans une compétition internationale depuis 2.172 jours a balayé beaucoup de mauvaises feuilles devant la porte des Bleus. "Ça se passe super bien", a même confirmé Franck Ribéry, dimanche matin sur le plateau de Téléfoot. "Ça faisait très longtemps que je n'avais pas connu une telle ambiance en équipe de France. On prend beaucoup de plaisir et ça se ressent sur le terrain". En dehors, la polémique autour du fameux "ta gueule" de Samir Nasri appartient déjà au passé. A voir les titres de la presse samedi matin après le succès tricolore, l'optimisme est également revenu à la Une.

Bleus

Une ambition retrouvée. L'appétit vient en gagnant. Avec une deuxième victoire, mardi soir lors du dernier match de poules contre la Suède, la France terminerait première de son groupe et affirmerait ses ambitions. "Individuellement et collectivement, on ressent encore plus de confiance. Ça resserre les liens", a confié Adil Rami. "Il faudra bien se préparer et gagner ce match contre la Suède", a renchéri Franck Ribéry.

Bonne forme physique. Sur le bulletin de notes de la première semaine, Laurent Blanc pourra donner un bon point à son équipe médicale. Et pour cause, la totalité des 23 joueurs français présents à l'Euro 2012 sont en très bonne condition physique et aptes à jouer, a fait savoir dimanche l'un des trois kinésithérapeutes de l'équipe médicale des Bleus. Dans une compétition si exigeante et si éprouvante, le "président" pourra donc faire tourner son effectif dans les moments clés.

Bleus-2

Des changements en vue ? Le coaching de Laurent Blanc s'est avéré payant depuis le début de l'Euro. Maintenu lors du premier match, Samir Nasri a réalisé une très belle prestation contre les Anglais. Face à l'Ukraine, le coach des Bleus a surpris son monde en alignant Gaël Clichy à la place de Patrice Evra et Yohan Cabaye dans le couloir normalement occupé par Florent Malouda. Le premier a largement tenu son rang et le deuxième a marqué son premier but en équipe de France. Pour la dernière rencontre de poules, Laurent Blanc surprendra peut-être en misant par exemple sur Mathieu Valbuena, très bon lors des entraînements. Pour l'instant, le sélectionneur a déjà utilisé 17 joueurs sur les 23 que compte le groupe.