Équipe de France : Mbappé est là, mais Giroud tient bon

  • A
  • A
Équipe de France : Mbappé est là, mais Giroud tient bon
Comme souvent, Olivier Giroud a répondu aux critiques sur le terrain.@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

L'émergence du prodige Kylian Mbappé ne suffit pas à occulter le rendement d'Olivier Giroud, en difficulté à Arsenal mais toujours décisif pour l'équipe de France.

La relève est là, prête à prendre le pouvoir. À seulement 18 ans et 3 mois, Kylian Mbappé est devenu samedi, lors du succès des Bleus au Luxembourg, le plus jeune joueur français à découvrir le haut niveau international depuis plus de 60 ans. Et il a bien failli transformer l'essai de main de maître, avec une grosse occasion finalement repoussée par le gardien luxembourgeois. Alors, place au nouveau prodige de l'équipe de France ? Pas si vite, Olivier Giroud a encore du répondant.

Quoi qu'on dise à mon sujet, je garde ma ligne directrice.

Pendant que Mbappé, attraction du rassemblement tricolore, entretenait les immenses promesses qu'il a fait naître ces dernières semaines, Olivier Giroud restait fidèle au poste. L'attaquant d'Arsenal est remplaçant en club, décrié par les suiveurs de l'équipe de France… Il s'est une nouvelle fois montré décisif, avec un doublé essentiel au succès des Bleus et qui lui permet de se faire, à 30 ans, une place dans le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de l'équipe de France (23 réalisations en 60 sélections).

En Bleu, Giroud répond toujours présent. "Quoi qu'on dise à mon sujet, je garde ma ligne directrice qui est le terrain et le travail avec humilité", pouvait tranquillement expliquer Olivier Giroud au micro de TF1 après son match réussi. L'ancien champion de France avec Montpellier a répondu avec ses qualités, dans son registre de finisseur. D'abord de près sur un service de Djibril Sidibé (28e). Puis dans les airs, avec un coup de tête à la réception d'un centre de Benjamin Mendy (77e).

Incontournable pour DD. "Avec nous, il marque souvent même s'il a une période plus difficile", saluait de son côté Didier Deschamps, qui a toujours maintenu sa confiance à l'avant-centre d'Arsenal, d'autant plus depuis que Karim Benzema est écarté de la sélection. C'était déjà le cas lors du dernier Euro, qui a vu Antoine Griezmann s'affirmer en leader offensif des Bleus. Avant le début de la compétition, Giroud essuyait quelques sifflets de supporters français. Il avait ensuite signé trois buts dans le parcours des Bleus vers la finale.

Seulement auteur d'un petit but en Coupe depuis début mars, Olivier Giroud a une nouvelle fois démontré que sa forme en club n'était pas forcément un indicateur de ce qu'il peut apporter aux Bleus. Pendant qu'Alexandre Lacazette flambe avec l'OL (déjà 14 buts en 2017) et que Kylian Mbappé séduit toute l'Europe du football, c'est un point décisif dans l'esprit de Didier Deschamps.