Équipe de France : Kimpembe, de la CFA à l'équipe de France A

  • A
  • A
Équipe de France : Kimpembe, de la CFA à l'équipe de France A
Presnel Kimpembe, ici avec les Espoirs tricolores, va participer à son prmeier rassemblement avec les A.@ Charly TRIBALLEAU/AFP
Partagez sur :

NOUVEL ESPOIR - Le jeune défenseur du PSG, âgé de 21 ans, a été appelé lundi soir par Didier Deschamps pour pallier le forfait d'Eliaquim Mangala.

CINQ CHOSES A SAVOIR

Samuel Umtiti, Adil Rami, Jérémy Mathieu, Loïc Perrin, Kurt Zouma, Eliaquim Mangala… La liste des absences en défense centrale ne cesse de s'allonger pour l'équipe de France, qui doit affronter la Bulgarie vendredi et les Pays-Bas lundi, en éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Cela fait au moins un heureux. Pour remplacer Mangala, dernier forfait en date, Didier Deschamps a fait appel lundi soir à Presnel Kimpembe. Connu des suiveurs du PSG, le jeune défenseur, âgé de 21 ans seulement, réussit un début de saison intéressant avec le club de la capitale. Mais parfois loin des projecteurs. Présentation en cinq informations clé.



Il a joué en CFA le week-end dernier. Samedi après-midi, Presnel Kimpembe ne figurait pas dans le groupe parisien pour la réception de Bordeaux lors de la 8ème journée de Ligue 1 (2-0). L'entraîneur du PSG, Unai Emery, avait aligné sa défense centrale 100% brésilienne, avec Thiago Silva et Marquinhos. Kimpembe, lui, était titulaire avec… l'équipe réserve du club de la capitale, qui affrontait Saint-Malo dans le championnat de France amateurs (CFA). Le joueur avait lui-même demandé à Emery de pouvoir jouer avec les jeunes afin d'avoir du temps de jeu avant le match de l'équipe de France Espoirs, jeudi, contre la Géorgie. Contre Saint-Malo, Kimpembe s'est fait chiper le ballon sur l'unique but inscrit en fin de match par les Bretons (1-0). Ironie de l'histoire, le natif de Beaumont-sur-Oise, dans le Val-d'Oise, a donc été appelé chez les Bleus deux jours plus tard. De la CFA aux A en 48 heures…

Il ne compte que 17 matches avec le PSG. Treize matches de Ligue 1, deux de Coupe de France, un de Coupe de la Ligue et un lors du dernier Trophée des champions, voilà à quoi se résume pour le moment la carrière de Presnel Kimpembe chez les professionnels. C'est évidemment maigre si l'on compare avec le bilan de l'autre "bleu" du rassemblement, Aymeric Laporte, qui, au même âge, compte déjà plus de 150 matches sous le maillot de l'Athletic Bilbao. Mais, cette saison, Kimpembe a profité de la blessure de Thiago Silva, du retour tardif de Marquinhos des Jeux olympiques de Rio, puis du départ de David Luiz à Chelsea, pour se faire une place dans le onze parisien. Après deux mois de compétition seulement, il compte ainsi déjà autant de matches en Ligue 1 (six) que sur l'ensemble de la saison dernière. Mais il n'est pas entré en jeu à Toulouse (0-2), le 23 septembre, et était donc absent contre Bordeaux.

Il touche un salaire de 8.000 euros par mois. Kimpembe et Thiago Silva occupent le même poste au PSG, celui de défenseur central. Mais ils ne touchent pas exactement le même salaire. En effet, si Thiago Silva, le joueur le mieux rémunéré de Ligue 1 depuis le départ de Zlatan Ibrahimovic, touche plus d'un million d'euros par mois, Kimpembe lui, émarge à… 8.000 euros. Une belle somme certes, mais totalement incongrue pour un footballeur professionnel. C'est pour cette raison que Kimpembe, sous contrat avec le club de la capitale jusqu'en 2018, négocie une prolongation de son contrat. Dans un entretien au magazine Onze Mondial d'octobre, le n°3 parisien explique être en "pourparlers" avec la direction du club et annonce être au PSG "pour dix ans encore". Mais certainement pas à son salaire actuel.

Il aurait pu jouer pour la République démocratique du Congo. Point commun avec Aymeric Laporte, Presnel Kimpembe aurait pu lui aussi évoluer dans une autre équipe nationale. Et à la différence de Laporte, qui n'a jamais franchi le pas vers l'Espagne, Kimpembe a lui porté le maillot de la République démocratique du Congo chez les Espoirs en octobre 2014. Mais en mars 2015, il a refusé une convocation chez les A congolais pour continuer à gravir les échelons chez les jeunes tricolores. Sélectionné chez les moins de 20 ans, il est également membre de l'équipe de France Espoirs qui dispute actuellement les qualifications à l'Euro 2017. Membre à mi-temps puisque convoqué par Pierre Mankowski cette semaine, il a été "surclassé" chez les A…

Il est ami avec Kingsley Coman. À la différence des Alphonse Aréola, Kingsley Coman ou encore Adrien Rabiot, Presnel Kimpembe, au talent moins évident, a tardé à se faire un nom chez les équipes de jeunes du PSG. Mais il n'a jamais perdu patience et a travaillé. "J'ai vécu des moments difficiles. J'ai toujours cru en moi. Toutes ces épreuves-là m'ont fait grandir et me donnent la rage aujourd'hui", analysait Kimpembe il y a quelques semaines dans L'Équipe. Malgré les prêts et les départs, les jeunes Parisiens ne se perdent pas de vue. Appelé en compagnie de Rabiot chez les Espoirs, Kimpembe va retrouver chez les Bleus Aréola et Coman, qui évolue au Bayern Munich. Un Coman avec lequel il partage ses vacances, nous apprend L'Équipe. En attendant peut-être de fêter à ses côtés sa première sélection.