EN IMAGES - Coupe du monde : revivez les célébrations des Bleus avec le Stade de France

Partagez sur :

Après leur victoire face aux Pays-Bas (2-1), dimanche soir au Stade de France, les champions du monde ont prolongé la fête avec leur public, pour un beau moment de communion.

EN IMAGES

Le Stade de France était à la fête dimanche soir, pour le retour de ses héros. À l'issue de la victoire des Bleus face aux Pays-Bas (2-1), pour le compte de la Ligue des nations, la soirée s'est étirée pendant une longue troisième mi-temps pour l'équipe de France.

Les noms des héros scandés un à un. L'enceinte dyonisienne était encore quasi pleine une grosse demi-heure après le coup de sifflet final, pour scander, un à un, les noms des 23 champions du monde, d'Alphonse Areola à Hugo Lloris. Les plus acclamés furent le grognard Blaise Matuidi, les stars Mbappé et Griezmann, la coqueluche Pavard et... le si discret N'Golo Kanté.

De la danse et de la bonne humeur. Au menu des réjouissances encore : les inévitables We are the champions de Queen et I Will Survive de Gloria Gaynor, mais aussi Feel the Magic in the air de Magic System, l'hymne des Bleus pendant le Mondial, et Ramenez la coupe à la maison de Vegedream, qui proposait de "casser la démarche comme Samuel Umtiti". Un sans-faute.

 

Ce moment "restera gravé dans toutes les mémoires". "Comme on pouvait le penser, c'était un grand moment de communion avec les gens qui étaient là, un moment de bonheur, de joie intense. On attendait ce moment-là, il a eu lieu et il restera gravé dans toutes nos mémoires. Émotionnellement, c'est quelque chose de très fort", a répété un Didier Deschamps aux anges.

Griezmann a eu "la chair de poule". Antoine Griezmann, lui, gardera de ces moments-là "la chair de poule, une fierté, une immense joie, beaucoup de bonnes sensations et on compte en revivre. On était vraiment heureux et on espère que les gens ont aimé, c'était un beau moment et ça fait du bien de partager ça avec le public", â lâché "Grizi". "Ce sont des moments inoubliables. C'étaient les retrouvailles avec les supporteurs français, au Stade de France après les Champs-Elysées. On l'a vécu de la meilleure des manières, avec l'atmosphère que les supporteurs ont mis c'était magnifique", a aussi apprécié N'Golo Kanté.

Les célébrations, qui ont duré près de trois quarts d'heure, ont ainsi fait oublier le malaise né de la parade express sur les Champs-Élysées, au lendemain de la finale gagnée contre la Croatie (4-2). Près de deux mois après, la victoire appartient désormais un peu plus aux Français.