Tour de France : Barguil vainqueur à l'Izoard, Froome toujours en jaune devant Bardet

  • A
  • A
Tour de France : Barguil vainqueur à l'Izoard, Froome toujours en jaune devant Bardet
Au terme d'un superbe finish, le Français Warren Barguil (Sunweb) a remporté en solitaire la 18ème étape du Tour de France, jeudi.@ PHILIPPE LOPEZ / AFP
Partagez sur :

Warren Barguil, déjà assuré de finir Meilleur grimpeur du Tour, a remporté jeudi la 18ème étape au sommet du col de l'Izoard. Romain Bardet, deuxième au général, reste à 23 secondes de Chris Froome. 

Suivez le live
Cette page s'actualise automatiquement
17h52
Le 20 juillet 2017
Merci à tous de nous avoir suivis lors de cette splendide 18ème étape. Alors qu'une étape de plaine est au programme vendredi, il ne restera qu'un contre-la-montre, à Marseille samedi, pour tenter de faire la différence. En attendant, bonne fin de journée !
17h34
Le 20 juillet 2017
800 mètres : Atapuma lâche. Barguil est maintenant seul en tête !
17h33
Le 20 juillet 2017
1,5 km. Quelle fin d'étape ! La contre-attaque de Froome, fulgurante, lui permet de rattraper Mikel Landa. Uran ramène Bardet dans la roue du Britannique. Devant, Barguil est en tête avec Atapuma, mais Chris Froome rôde derrière à 26 secondes !
17h30
Le 20 juillet 2017
2,6 km : l'attaque de Bardet, avec Froome dans sa roue !
17h27
Le 20 juillet 2017
3,4 km : Barguil a des ailes !
Et voilà Warren Barguil qui dépose Tony Gallopin pour revenir sur Atapuma, devant à 45 secondes. Mais Barguil voit Landa revenir sur lui. Quelle bataille acharnée pour la victoire d'étape !
17h26
Le 20 juillet 2017
3,7 km : Mikel Landa se détache !
Le coéquipier de Froome lance l'offensive. Sky veut visiblement mettre deux de ses hommes sur le podium !
17h26
Le 20 juillet 2017
4 km. Fabio Aru est à nouveau distancé, tandis qu'Alberto Contador est repris par le groupe Maillot Jaune.
17h25
Le 20 juillet 2017
4,2 km. Trente secondes derrière Atapuma, Tony Gallopin a doublé Lutsenko et fait l'effort. Barguil est à 55 secondes mais ça devient dur pour le Breton.
17h21
Le 20 juillet 2017
5,2 km. Barguil s'envole !
Le Maillot à pois relance comme une fusée à la recherche d'Atapuma, désormais seul devant ! 1'14 d'écart entre les deux hommes. Rien ne semble résister au Français, qui avale ses adversaires les uns après les autres.
 
17h20
Le 20 juillet 2017
5,6 km de l'arrivée. Aru parvient tant bien que mal à s'accrocher au groupe des favoris, mais l'Italien grimace beaucoup...
17h19
Le 20 juillet 2017
6 km. Alors qu'Atapuma est repassé devant Lutsenko en tête, Barguil prend la poudre d'escampette, suivi par Alberto Contador ! Il y a du suspense à tous les étages dans cette fin de course ! 
17h16
Le 20 juillet 2017
6 km : Bardet accélère, Aru lâche !
Romain Bardet place une accélération qui laisse Fabio Aru sur place. Froome, lui, est obligé de se mettre en danseuse mais parvient à suivre, et ses équipiers avec lui. Bardet, en revanche, est désormais seul. Le groupe Maillot Jaune est à deux minutes de la tête !
17h15
Le 20 juillet 2017
6 km. Tony Gallopin, auteur d'une superbe course, s'est lui lancé aussi à la poursuite d'Atapuma. Les trois premiers sont dans un mouchoir de poche. Mais que c'est dur pour tout le monde !
17h09
Le 20 juillet 2017
8 km. Le partenaire de Romain Bardet, Ben Gastauer, auteur d'un superbe relais, fait exploser le groupe Maillot Jaune, qui ne compte plus que 20 coureurs. Devant, John Darwin Atapuma se lance seul à la poursuite de Lutsenko, qui montre quelques signes de faiblesse...
16h57
Le 20 juillet 2017
13 km. Le peloton, conduit maintenant par Ben Gastauer - Cyril Gauthier a lâché - avec Bardet dans sa roue, est derrière à 1,9km, soit quatre minutes de retard.
16h55
Le 20 juillet 2017
14 km. Juste avant le début de l'ascension répertoriée, Lutsenko a décidé de tout donner ! Le coureur d'Astana a lâché Edet (Cofidis) sans prévenir pour faire la route seul en tête. Près de 50 secondes d'avance pour lui.
16h48
Le 20 juillet 2017
17 km. L'écart continue de fondre entre le groupe Maillot Jaune et la tête : +4'26"
16h46
Le 20 juillet 2017
18 km. Nicolas Edet et Alexey Lutsenko ont tous les deux une quinzaine de secondes d'avance sur leurs premiers poursuivants.
16h39
Le 20 juillet 2017
24 km. Plus que 10 kilomètres avant le début du col de l'Izoard. La tension monte !
16h22
Le 20 juillet 2017
37 km. Les trois premiers poursuivants ont refait leur léger retard sur Tony Gallopin. C'est donc un groupe de quatre qui emmène désormais cette 18ème étape.
16h04
Le 20 juillet 2017
52 km. Que c'est dur pour André Greipel (Lotto-Soudal), en grande difficulté à l'arrière du peloton, tout comme Alexander Kristoff (Katusha Alpecin) ou encore John Degenkolb (Trek Segafredo). On sent les organismes particulièrement fatigués...
16h02
Le 20 juillet 2017
52 km. Encore deux kilomètres à parcourir avant le sommet. Et le groupe de tête continue de s'étioler...
15h52
Le 20 juillet 2017
55 km. À 5 kilomètres du sommet, quatre coureurs tentent de se faire la malle, avec notamment Nicolas Edet (Cofidis), mais le renfort tarde à venir, ce qui permet au groupe de se reformer tant bien que mal.
15h47
Le 20 juillet 2017
56 km. D'après Dmitriy Fofonov, le directeur sportif de la formation Astana, emmenée par Fabio Aru (4e au général), c'est surtout dans le col de l'Izoard que les favoris vont se disputer aujourd'hui.
15h32
Le 20 juillet 2017
65 km. Le groupe de tête, lui, s'est un peu disloqué. Une première partie, composée d'une vingtaine de coureurs, est notamment emmenée par Thomas Voeckler, qui dispute les toutes dernières étapes de sa carrière sur le Tour.
15h29
Le 20 juillet 2017
67 km. Le peloton a une allure un petit peu plus soutenue désormais. L'écart a donc légèrement faibli : 7'30"
15h11
Le 20 juillet 2017
  
85 km. Le sprint intermédiaire est remporté par Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida) devant De Gendt (Lotto-Soudal). L'Italien empoche 1.500 euros et 20 points, ce qui lui permet de grimper au 3e rang au classement du Maillot vert, promis à Michael Matthews (Sunweb).
 
14h58
Le 20 juillet 2017
92 km : jonction en tête. Les poursuivants ont refait leur retard sur les fuyards, reformant le groupe de 54 parti dans les 15 premiers kilomètres. Le peloton est à 7'47" selon le dernier pointage.
14h56
Le 20 juillet 2017

93 km. Au micro de France Télévisions, Nicolas Portal, le directeur sportif de l'équipe Sky, a confirmé que sa formation ne se battra pas pour la victoire d'étape aujourd'hui. Plutôt une bonne nouvelle pour les fuyards.

14h47
Le 20 juillet 2017
98 km. Quarante secondes séparent la tête du groupe de poursuivants. Le peloton pointe à sept minutes. Pour les favoris, la situation devrait s'animer à l'approche du col de Vars, à 50 km de l'arrivée.
14h43
Le 20 juillet 2017
100 km. Voici les sept hommes en tête de la course : Serge Pauwels (Dimension Data), Sylvain Chavanel (Direct Énergie), Gianluca Brambilla (Quick-Step), Angelo Tulik (Direct Énergie), Simon Clarke (Cannondale), Ben Swift (UAE Team Emirates) et Florian Vachon (Fortuneo).
14h39
Le 20 juillet 2017
103 km.  L'écart entre les sept fuyards et les poursuivants et de 33 secondes. Le retard du peloton, lui, s'élève désormais à 6'30'' sur la tête de course.
14h25
Le 20 juillet 2017
115 km. Un petit groupe tente de se former à l'avant, avec notamment Alessandro De Marchi à la relance, mais le groupe de 54 coureurs, certes un peu disloqué, ne rompt pas. Le peloton, qui arrive au sommet de la côte des Demoiselles Coiffées, est relégué à six minutes mais ne s'affole pas.
14h15
Le 20 juillet 2017
  
121 km : Calmejane tente de relancer. Le rythme ne semble pas convenir au Français, qui accélère aux abords de la côte des Demoiselles Coiffées (3e catégorie), une ascension de 3,9km à 5,2%. Le coureur de Direct Énergie est suivi par Thomas de Gendt (Lotto-Soudal).
 
14h06
Le 20 juillet 2017
126 km. Lors de la première heure de course, les 54 coureurs de tête ont parcouru 46,1 kilomètres.
14h04
Le 20 juillet 2017
Certains leaders ont placé des pions à l'avant. C'est le cas notamment de Fabio Aru, avec Bakhtiyar Kozhatayev et Andriy Grivko pour Fabio Aru. C'est le cas aussi de Romain Bardet, qui pourra être aidé par ses coéquiquipiers Jan Bakelants et Cyril Gautier.
13h59
Le 20 juillet 2017
131 km. Alors que le peloton traverse Embrun, dans les Hautes-Alpes, l'écart se maintient à 4'45.
 
13h42
Le 20 juillet 2017
144 km. Au calme, le Maillot Jaune en profite même pour faire une pause, avant de recoller au peloton en toute décontraction.
13h15
Le 20 juillet 2017
165 km. Les quatre hommes de tête sont finalement rejoints par l'énorme groupe de contre-attaque. Ce sont donc plus de cinquante hommes - mais aucun membre du Top 10 - qui mènent désormais la danse. En conséquence, le peloton et Chris Froome laissent filer pour le moment.
12h45
Le 20 juillet 2017
Le départ fictif vient d'être donné à Briançon, avec 169 coureurs encore en lice. Le départ réel, lui, sera donné à 12h55.
12h32
Le 20 juillet 2017
Très entreprenant dans le Galibier mercredi, Romain Bardet, pas vraiment récompensé pour le coup, a encore une dernière carte à jouer ce jeudi s'il veut conserver une chance de victoire finale. La grande difficulté pour le Français, troisième au classement général, sera une nouvelle fois de se débarrasser de Chris Froome et de sa redoutable escorte, Mikel Landa en premier lieu.
 

Tour de France : Romain Bardet abat ses dernières cartes

SPORT - Le Français, troisième du classement général, doit tout donner dans le terrible Izoard pour espérer endosser le maillot jaune et le ramener à Paris.
12h28
Le 20 juillet 2017
Il n'y a qu'à regarder les graphiques - vertigineux - pour se rendre compte de la difficulté qui attend les coureurs à l'arrivée, prévue à 2.360 m d'altitude.
 
 
12h21
Le 20 juillet 2017
Le dénouement approche, mais d'abord donc, place à cette ultime étape montagneuse. Le parcours dessine une boucle presque complète dans les Hautes-Alpes et les Alpes de Haute-Provence en longeant le lac de Serre-Ponçon avant de remonter la vallée de l'Ubaye.
 
 
LIVE

Le Français Warren Barguil (Sunweb) a remporté en solitaire la 18ème étape du Tour de France, jeudi, au sommet de l'Izoard, l'un des cols mythiques des Alpes. Le Britannique Chris Froome (Sky), lui, a préservé son maillot jaune de leader, à trois jours de l'arrivée à Paris.

Froome intouchable, Bardet passe deuxième. Dans l'Izoard, transformée en course de côte format géant (14,1 km et 7,3 % de pente), Froome a contenu les attaques du Français Romain Bardet, troisième de l'étape devant le Britannique. Bardet, qui a probablement assuré sa place sur le podium final, a délogé le Colombien Rigoberto Uran de la deuxième place du Tour, à 23 secondes de Froome. Uran a été légèrement décroché dans les derniers mètres. Il occupe désormais la troisième place du classement général provisoire, à 29 secondes du maillot jaune.

Barguil, quel Tour ! Barguil a assuré pour sa part son Maillot à pois du meilleur grimpeur. Le Breton s'est imposé pour la deuxième fois dans le Tour, après son succès à Foix le 14 juillet. Il a signé aussi la cinquième victoire française depuis le départ de Düsseldorf.