Tour de France : Marcel Kittel remporte la 10ème étape entre Périgueux et Bergerac

  • A
  • A
Tour de France : Marcel Kittel remporte la 10ème étape entre Périgueux et Bergerac
Marcel Kittel a remporté mardi sa quatrième étape sur ce Tour 2017.@ Lionel BONAVENTURE/AFP
Partagez sur :

Au lendemain du jour de repos en Dordogne, Marcel Kittel (Quick Step Floors) a survolé le sprint massif à Bergerac. Christopher Froome (Sky) reste en jaune.

L'ESSENTIEL

C'est reparti ! Après avoir bénéficié d'un jour de repos en Dordogne, les 181 coureurs encore en lice dans ce Tour de France 2017 ont repris la route, mardi, lors d'une étape de plaine reliant Périgueux et Bergerac. Et qui dit étape de plaine, dit échappée dès le km 0 et victoire finale de Marcel Kittel !

Les trois infos à retenir :

  • Marcel Kittel (Quick Step Floors) a survolé le sprint massif à Bergerac, mardi.

  • Le classement général n'a pas évolué et Christopher Froome reste en jaune.

  • Deux coureurs français, Yoann Offredo et Élie Gesbert, ont passé 160 km devant.

Kittel sans rival. Un ? Deux ? Trois vélos d'avance ? On exagère à peine tant l'Allemand Marcel Kittel (Quick Step Floors) a écrasé le sprint massif qui a conclu mardi la 10ème étape qui reliait Périgueux à Bergerac via des chemins de traverse, mais avec une seule "côtelette" au programme. Pas de quoi ébranler les équipes de sprinteurs, qui ont tranquillement contrôlé la course avant de s'expliquer. Enfin, avant que Kittel ne leur explique comment faire. Sur la ligne d'arrivée, qu'il a vu arriver pour le coup, le Maillot vert a devancé son compatriote John Degenkolb (Trek-Segafredo) et le Néerlandais Dylan Groenewegen (Lotto Jumbo). Et voilà donc quatre étapes au compteur pour le sprinteur de l'équipe Quick Step, qui en est désormais à treize succès sur la Grand Boucle.



Bouhanni sixième. Les retraits de Sagan, Cavendish ou Démare étaient censés augmenter ses chances de victoire. Mais Nacer Bouhanni, en quête d'une étape sur le Tour, est encore loin du compte. Le sprinteur de l'équipe Cofidis a dû se contenter de la 6ème place à l'arrivée à Périgueux. "Christophe Laporte (l'un de ses équipiers chez Cofidis) a fait un super boulot pour moi, il me dépose en troisième position à 200 mètres. Kittel était plus fort, il revient de derrière, je savais qu'il y avait le vent de face, je voulais attendre un maximum pour lancer le sprint. Après, je n'avais pas les jambes qu'il fallait pour faire mieux que ça", a reconnu l'ancien champion de France, honnête, au micro de France Télévisions.

Deux coureurs français se font plaisir. Le jour de repos n'y a rien changé. Comme lors de chaque étape de plaine depuis le début de ce Tour de France, le départ réel a donné lieu à une première attaque, attendue, téléphonée, tout ce que vous voulez. Et c'est cette fois le Français Yoann Offredo (Wanty Groupe Gobert) qui s'y est collé. Il a été rejoint dans sa vaine entreprise par un autre coureur tricolore, Élie Gesbert (Fortuneo Oscaro). Les deux Français, qui découvrent le Tour, ont bénéficié jusqu'à cinq minutes d'avance avant d'être repris à 7 km du terme. Aussi classique qu'une victoire de Kittel.

Offredo "agacé". Le coureur de l'équipe Wanty, pas vraiment adepte de la langue de bois, a fait part de son courroux dans le Vélo Club, sur France 2. "Je suis étonné du manque d'attaque, certainement parce qu'il n'y avait pas intérêt à aller dans une échappée. Je suis agacé, mais pas que pour moi. Je suis agacé pour le téléspectateur, qui attend juillet et le Tour de France pour se régaler. C'est un débat qui doit être évoqué. Il y a un manque de motivation… S'il y avait des points Pro Tour pour le nombre de kilomètres passés devant, ça changerait peut-être la donne." Pouce en l'air !

Le classement de l'étape :

1. Marcel Kittel (ALL/QST) les 178,0 km en 4h01'00"
(moyenne : 44,3 km/h)
2. John Degenkolb (ALL/TRE) même temps
3. Dylan Groenewegen (HOL/LNL) m.t.
4. Rüdiger Selig (ALL/BOR) m.t.
5. Alexander Kristoff (NOR/KAT) m.t.
6. Nacer Bouhanni (FRA/COF) m.t.
7. Daniel McLay (GBR/TFO) m.t.
8. Pieter Vanspeybrouck (BEL/AJW) m.t.
9. Sonny Colbrelli (ITA/BAH) m.t.
10. Edvald Boasson Hagen (NOR/DDT) m.t.

Le classement général :

1. Christopher Froome (GBR/Sky) 42h27'28"
2. Fabio Aru (ITA/AST) à 0'18"
3. Romain Bardet (FRA/ALM) 0'51"
4. Rigoberto Uran (COL/CAN) 0'55"
5. Jakob Fuglsang (DAN/AST) 1'37"
6. Daniel Martin (IRL/QST) 1'44"
7. Simon Yates (GBR/ORI) 2'02"
8. Nairo Quintana (COL/MOV) 2'13"
9. Mikel Landa (ESP/SKY) 3'06"
10. George Bennett (NZL/LNL) 3'53"