Tour de France 2017 : revivez la 8ème étape entre Dole et la station des Rousses

  • A
  • A
Tour de France 2017 : revivez la 8ème étape entre Dole et la station des Rousses
Le Français Lilian Calmejane a réalisé un superbe exploit samedi, dans le Jura.
Partagez sur :

Le jeune coureur de 24 ans a remporté, en solitaire, sa première victoire d'étape pour son premier Tour de France. Il prend du même coup le maillot à pois. 

L'ESSENTIEL

Et de deux victoires françaises sur le Tour 2017 ! Le jeune Lilian Calmejane, originaire d'Albi, a remporté en solitaire et avec énormément de courage une 8ème étape spectaculaire et folle, à la station des Rousses, en moyenne montagne dans le Jura. "Je me suis fait mal comme jamais", a réagi le coureur de l'équipe Direct Energie, exténué à l'arrivée. Le Français, qui dispute son premier Tour de France, fait coup double en prenant le maillot à pois. Christopher Froome conserve de son côté le maillot jaune. 

Les infos à retenir :

  • Le Français Lilian Calmejane s'impose en solitaire à la station des Rousses, la deuxième victoire française en 2017

  • Le jeune coureur de 24 ans fait coup double et prend le maillot à pois

  • Christopher Froome conserve le maillot jaune

Lilian Calmejane frappe fort. Lilian Calmejane ne pouvait rêver mieux pour son premier Tour de France. Le Français de 24 ans a décroché sa première victoire à la station des Rousses, en solitaire et au courage, et en a profité pour prendre la tête du classement à pois. Le coureur de Direct Energie, originaire d'Albi, a viré en tête, seul, au sommet de la montée de la Combe de Laisia les Molunes, à 12 kilomètres de l'arrivée, la dernière difficulté de la journée. Lilian Calmejane a devancé le Néerlandais Robert Gesink, qu'il a réussi à décrocher lors de la dernière ascension, et un autre Français, Guillaume Martin.

Calmejane, vainqueur d'une étape de la Vuelta l'an passé, remporte le plus beau succès de sa (jeune) carrière. Il s'agit de la deuxième victoire tricolore sur le Tour 2017, après celle d'Arnaud Démare lors de la 4ème étape. Pour le petit clin d’œil, Lilian Calmejane succède à Sylvain Chavanel, qui l'avait emporté en 2010, lui aussi en solitaire, à la station des Rousses. 

Plus fort que les crampes. Lilian Calmejane s'est cependant fait très peur à 5 kilomètres de l'arrivée, puisqu'il a été victime... de crampes ! Le Français, promis à la victoire, aurait alors pu tout perdre. Mais fort heureusement pour lui, sa défaillance n'a duré que quelques secondes, le temps pour lui de remettre un dernier coup de collier et de, finalement, l'emporter au courage. Une victoire héroïque et magnifique. 



Une étape spectaculaire. L'exploit de Lilian Calmejane est encore rehaussé par le scénario de cette 8ème étape, qu'on annonçait propice aux baroudeurs. Elle l'a effectivement été : de bout en bout, la course a été totalement folle, avec une succession de rebondissements en tête de course. Une échappée de 48 coureurs s'est formée à 70 kilomètres de l'arrivée, avant qu'un groupe de huit, avec Calmejane et Gesink, ne se fasse la malle à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée. 

Le final de l'étape, tout aussi spectaculaire, a finalement trouvé son épilogue lors de la toute dernière ascension. Un suspense bienvenue après deux étapes de plaine bien mornes. 

Chris Froome s'est (lui aussi) fait peur. Personne ne s'est ennuyé samedi, et certainement pas Christopher Froome. Le maillot jaune a ainsi connu une grosse frayeur dans la descente de la côte de Viry, à 45 km de l'arrivée. Le Britannique a en effet mal négocié un virage, et est parti en tout droit. Plus de peur que de mal pour le Britannique, qui a finalement pu revenir rapidement dans le peloton et conserver son maillot jaune à l'issue de l'étape. 

Le calvaire d'Arnaud Démare. L'étape n'a cependant pas été belle pour tous les coureurs. Arnaud Démare a ainsi vécu un véritable calvaire, se faisant distancer dès les premiers kilomètres de course. Le champion de France, dépossédé vendredi de son maillot vert, est arrivé avec 39 minutes de retard sur Lilian Calmejane, tout près du hors délais. Et dire que le peloton s'attaque dimanche à la haute montagne... 

Le classement de la 8ème étape : 

1. Lilian Calmejane (FRA/DEN) les 187,5 km en 4h30:29.
(moyenne: 41,6 km/h)
2. Robert Gesink (NED/LNL) à 0:37.
3. Guillaume Martin (FRA/AJW) 0:50.
4. Nicolas Roche (IRL/BMC) 0:50.
5. Roman Kreuziger (CZE/ORI) 0:50.
6. Fabio Aru (ITA/AST) 0:50.
7. Michael Valgren (DEN/AST) 0:50.
8. Rafal Majka (POL/BOR) 0:50.
9. Nathan Brown (USA/CAN) 0:50.
10. Romain Hardy (FRA/TFO) 0:50.

Le classement général : 

1. Christopher Froome (GBR/Sky) 33h19:10.
2. Geraint Thomas (GBR/SKY) à 0:12.
3. Fabio Aru (ITA/AST) 0:14.
4. Daniel Martin (EIR/QST) 0:25.
5. Richie Porte (AUS/BMC) 0:39.
6. Simon Yates (GBR/ORI) 0:43.
7. Romain Bardet (FRA/ALM) 0:47.
8. Alberto Contador (ESP/TRE) 0:52.
9. Nairo Quintana (COL/MOV) 0:54.
10. Rafal Majka (POL/BOR) 1:01.