France-Roumanie : des Payet plein les yeux

  • A
  • A
France-Roumanie : des Payet plein les yeux
Un but et une passe décisive pour Dimitri Payet. Voilà...@ MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

TOP 6 - Le match France-Roumanie revu et corrigé par la rédaction du Lab Euro. 

LE "TOP LIVE"

Cette fois, c’est parti ! Les Bleus ont entamé  "leur " Euro face à la Roumanie au Stade de France, vendredi, au Stade de France. Au Lab Euro, on attendait les trois points, et on a eu bien peur de ne pas les avoir. Mais Dimitri "Zorro" Payet est arrivé, en nettoyant la lucarne adverse à la 89e minute. Revivez notre Top Lab (subjectif, évidemment), un classement non chronologique de nos moments forts du match.

Le tableau d’affichage

FRANCE 2 - 1 ROUMANIE (Au Stade de France)

  • But de Giroud à la 58e minute

  • But de Stancu (sur pénalty) à la 65e minute

  • But de Payet à la 89e minute

1. Le bijou (qui fait teeeeellement de bien). C'est officiel, Dimitri Payet est notre nouvelle idole. Non seulement il a été le meilleur Français (avec Kanté, quand même), mais c'est lui qui a libéré les Bleus, à la 89e minute. Et il ne s'est pas contenté de pousser le ballon dans le but vide, non! C'est d'une frappe magnifique à l''entrée de la surface, en pleine lucarne, qu'il a lancé, enflammons-nous, la France vers le titre européen. Et en plus, il est sorti dans la foulée sous l'ovation du Stade de France, en larmes. Merci Dimitri, pour ces premiers frissons de l'Euro. 

2. Stancu a fait retomber l'ambiance. On aura été presque serein pendant sept minutes, c'est déjà ça. Mais il était dit que la soirée serait difficile. Sur une faute d'Evra, qui, restons mesuré, n'a pas fait pas le match de sa vie, Stanciu s'écroule. Sauveur en début de match, Lloris s'incline face à Stancu (à ne pas confondre) à la 65e minute. 

3. Giroud sort de l'ombre. On a pas mal pesté contre Olivier Giroud, comme on a pesté contre les Bleus. Mais le "Gunner" est un renard, qu'on se le dise ! Il lui aura fallu deux occasions pour enfin (enfin !) libérer l'équipe de France à la 58e minute. Une heure de jeu, pénible, stressante, effacé d'un coup de tête. C'est Payet, l'un des meilleurs Français du soir, qui a délivré un centre parfait vers son grand buteur. On glisse quand même un petit "merci" à Tatarusanu, qui a bien foiré sa sortie sur le coup.

4. Ô capitaine, mon capitaine ! Quatre minutes, et Hugo Lloris a déjà mérité sa statue. Le capitaine des Bleus a sauvé la patrie sur le premier corner roumain, après une frappe de Stancu des... deux mètres. Mais que c'était chaud ! Le symbole d'un début de match fébrile des Bleus.

5. "Grizi" fait trembler le poteau. Peut-être bien qu'il va falloir s'habituer à voir Sagna réussir ses centres. Car c'est bien du latéral de Manchester City qu'est venu le premier danger des Bleus à la 14e minute. Sa passe était tellement réussie sur le défenseur roumain, Chiriches s'est troué. Le ballon est revenu sur Griezmann, dont la tête a frappé le poteau gauche du gardien adverse. Damn it !

6. Le nettoyeur de lucarne était là. C'était la seule incertitude, et encore, elle n'était pas bien grande. Didier Deschamps a décidé de faire confiance à Dimitri Payet sur la flanc gauche de l'attaque des Bleus. Et il a bien fait ! Pour le reste, c'était du classique, si on considère que N'Golo Kanté est désormais indiscutable devant la défense française. 

La compo des Bleus : Lloris (cap.) - Sagna, Rami, Koscielny, Evra - Pogba, Kanté, Matuidi - Griezmann, Giroud, Payet 

La compo des Roumains (parce qu'il faut bien) : Tatarusanu, Sapunaru, Grigore, Chiriches, Raţ, Hoban, Pintilii, Stanciu, Popa, Stancu, Andone.