Albanie-Suisse : la Nati s'en sort bien

  • A
  • A
Albanie-Suisse : la Nati s'en sort bien
Les Albanais ont payé Schär leur début de match.@ AFP
Partagez sur :

NOTA BENE - L'affiche entre la Suisse et l'Albanie (1-0) n'a pas été des plus alléchantes. Mais loin d'être inintéressante pour les Bleus, qui ont sans doute pris des notes.

LE "TOP LIVE"

Après les émotions de vendredi, les Bleus étaient devant leur télé pour regarder leurs adversaires du groupe A s'affronter. Face à l'Albanie, pourtant rapidement réduite à dix, la Suisse a tremblé mais l'a emporté au stade Bollaert de Lens. Revivez notre Top Lab, un classement non chronologique de nos moments forts du match.

Le tableau d’affichage

ALBANIE 0 - 1 SUISSE (Au Stade Bollaert de Lens)

  • But de Fabian Schär à la 5e minute

1. Du Gashi. La Suisse a tremblé jusqu'au bout face à des Albanais accrocheurs. La Nati peut dire merci à Gashi, qui porte terriblement bien son nom. À la 87e, Shkelzen Gashi, rentré en jeu cinq minutes plus tôt, a loupé son duel face à Sommer. Tout seul dans la surface, l'attaquant avait le choix. Il a fait le mauvais, en visant le gardien. La pression, dirons-nous.

2. Berisha, la passoire devenue rempart. Il était mal parti, mais il s’est bien repris. Le gardien de l’Albanie, Etrit Berisha, s’est bien troué sur sa première intervention du match. Sa sortie ratée a même permis à la Nati d’ouvrir le score à la 5e minute. Puis la doublure de Marchetti à la Lazio est passée en mode Super Saiyan, en sauvant au moins trois fois son équipe du chaos. Devant la télé, Giroud et consorts prennent des notes.

3. Cana voit rouge. Il est là, le premier carton rouge de la compétition ! Lorik Cana s'est improvisé handballeur, après une glissade à la 37e minute, au moment de stopper une offensive suisse. Deuxième jaune logique pour le Nantais, et aller simple pour la douche. Et un joueur de moins contre la France, mercredi. On prend !



4. Duel fratricide. Les frères Xhaka, Taulant pour l'Albanie et Granit pour la Suisse, sont titulaires. Pas les plus connus certes, mais c'est la première fois de l'histoire que deux frères s'affrontent lors d'un Euro. Et ils ont plutôt fait le boulot.



La compo des Albanais : Berisha - Hysaj, Cana (cap), Mavraj, Agolli - Kukeli, T. Xhaka, Roshi, Abrashi, Lenjani - Sadiku

La compo des Suisses : Sommer - Lichtsteiner (cap), Schär, Djourou, Rodriguez - Behrami, G. Xhaka, Dzemaili - Shaqiri, Seferovic, Mehmedi