Les Bleus font match nul contre la Suisse et finissent premiers de leur groupe

  • A
  • A
Les Bleus font match nul contre la Suisse et finissent premiers de leur groupe
Événement : Dimitri Payet n'a pas marqué.@ Franck FIFE/AFP
Partagez sur :

PAS SI NUL - Les Bleus ont dominé mais n'ont pas réussi à marquer contre la Suisse (0-0), dimanche soir, à Lille. Pogba et Payet ont touché trois fois du bois.

LE "TOP LIVE"

Objectif atteint ! Les Bleus finissent premiers du groupe A, après un match nul contre la Suisse (0-0), dimanche soir, à Lille. Et on s’en contentera ! Car l'équipe de France a offert un spectacle bien plus réjouissant que lors de ses deux premiers matches, malgré une légère baisse de rythme en seconde période. Attendu, Pogba a été à la hauteur, touchant la transversale à deux reprises. Qualifiés pour les huitièmes de finale à la première place, les Bleus disputeront leur huitième de finale, dimanche prochain, au Parc OL, à Lyon. Les Suisses se qualifient également pour le tableau final, pour la première fois de leur histoire. Revivez notre Top Lab, un classement non chronologique (et subjectif, évidemment), des moments forts du match, à la sauce Lab Euro.

Le tableau d’affichage

SUISSE 0-0 FRANCE (Stade Pierre-Mauroy, à Lille)
 
 >> Pour revivre le live classique, c’est ici, pour le live façon Lab Euro, c’est en dessous

1. Pogba nous a fait plaisir... La France a du caractère, Paul Pogba aussi. Et tant mieux pour nous ! Le milieu de 23 ans, au cœur d'une polémique cette semaine après le bras d'honneur/"sarabande habituelle" qu'il a effectué en fin de match contre l'Albanie (2-0), a déclenché la première frappe du match pour les Bleus, à la 12e minute. Le gardien suisse, Yann Sommer, pas hyper serein, a repoussé le ballon tant bien que mal... sur la barre. À peine une minute plus tard (13e), bis repetita. La frappe du gauche de Pogba a cette fois trouvé la main soudainement ferme de Sommer. En un quart d'heure, cela faisait déjà autant de tirs cadrés qu'en un match entier contre l'Albanie...



2. ...Et presque jouir ! On comprend mieux pourquoi "Pogboom". Pogba, encore lui, a déclenché un nouveau missile du gauche, à la 17e minute. Pleine barre... sortante. Bon après, ce qu'a fait Paul en deuxième période fut un poil moins réjouissant...





3. Payet, du plaisir en barre. Jamais deux sans trois. On ne parle pas des buts de Payet (on aurait bien aimé), mais bien des transversales. Dimitri "Zorro", rentré sous les ovations à la 63e, n'a pas mis très longtemps à sortir son épée. Sur un déboulé côté droit de Moussa Sissoko, l'ancien Lillois a repris le cuir, comme il venait, d'une volée au deuxième poteau. BIM ! La barre, encore elle, a fait se rasseoir tout le monde (76e). On s'attendait tellement à la voir au fond...



4. Il n'y a pas que la barre qui a tremblé. Les Bleus aussi, en toute fin de match. Sur un centre de Lang, Blerim Dzemaili s'est effondré au contact de Bacary Sagna. L'arbitre est resté impassible. Et pourtant... Il y avait peut-être quelque chose. Disons... un tirage de maillot. 



5. Griezmann dans la combine. Après une belle combinaison avec "Dédé" Gignac, le plus espagnol des Français a lui pris sa chance à l'entrée de la surface. Sa frappe - du droit, malheureusement - s'est vue détournée par le gardien helvète, main tendue (67e). #ManuelNeuer



6. Une (légère) impression de déjà-vu. Malgré toutes les occasions françaises, le match avait pourtant débuté par un frisson. Sur un corner, Fabian Schär déviait le ballon de la tête. Pogba (décidément partout !) dévissait complètement son dégagement, mais, bien gentil, Johan Djourou a évité que le ciel ne tombe sur la tête des Bleus en stoppant involontairement le ballon (8e). 



7. Ô capitaine, mon capitaine. Hugo Lloris, qui portait le brassard pour la 54ème fois avec les Bleus, égale désormais… Didier Deschamps, qui détenait le record jusque-là. Comme un symbole. Souhaitons-lui la même réussite... dès cette année ?

Et pendant ce temps-là…
 
 ROUMANIE 0-1 ALBANIE (Au Parc OL, Lyon)

  • But de Sadiku (43e)

>> Revivez le match commenté en cliquant ici