Drame de Furiani : hommage du foot français vendredi soir

  • A
  • A
Drame de Furiani : hommage du foot français vendredi soir
Le 6 mai 1992, un enfant observe les restes de la partie de tribune qui s'était effondré la veille@ André DURAND/AFP
Partagez sur :

18 personnes avaient été tuées après l'effondrement d'une tribune avant la demi-finale de Coupe de France entre Bastia et l'OM, en mai 1992. 

Un hommage sera rendu aux victimes du drame de Furiani, qui avait fait 18 morts et plus de 2.300 blessés le 5 mai 1992, vendredi lors du match de L1 entre Saint-Etienne et Bordeaux ainsi qu'avant sept rencontres de L2, a annoncé mercredi la Ligue (LFP). "Un hommage sous la forme d'une minute de silence ou d'applaudissements sera observé sur tous les stades des clubs professionnels" évoluant ce vendredi 5 mai, 25 ans jour pour jour après le drame.

Pas de match quand le 5 mai tombe un samedi. Il s'agit de Saint-Etienne-Bordeaux (20h45), comptant pour la 36e journée de L1, et de sept matches de la 36e journée de L2 (20h00) : Auxerre-Troyes, Clermont-Bourg-en-Bresse, Laval-Tours, Le Havre-Niort, Reims-Orléans, Sochaux-Amiens et Valenciennes-Red Star. Cette décision a été prise "conformément aux engagements pris par le ministère des Sports, la Fédération (FFF) et la LFP le 22 juillet 2015", rappelle la Ligue.

L'autre décision était de ne jouer aucun match en France les 5 mai quand cette date tombe un samedi. Dans les faits, l'absence de tout match le 5 mai sera rare puisque sur les 18 prochaines années, cette date tombe un samedi à trois reprises seulement, en 2018, 2029 et 2035.