Dopage : Sharapova dans la sélection russe pour les JO malgré son contrôle positif

  • A
  • A
Dopage : Sharapova dans la sélection russe pour les JO malgré son contrôle positif
Maria Sharapova, lors de l'annonce de son contrôle positif@ KEVORK DJANSEZIAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

La Russe a été intégrée à la sélection olympique de tennis par la Fédération russe, alors que l'ancienne N.1 mondiale est provisoirement suspendue pour dopage.

Contrôlée positive au meldonium en janvier dernier, Maria Sharapova figure tout de même dans la liste de la Fédération russe de tennis pour les Jeux Olympiques de Rio (5-21 août).

Suspension provisoire. La médaillée d'argent aux JO de Londres en 2012 a été inscrite dans la sélection olympique russe malgré sa suspension toujours en cours. Sa participation définitive aux JO devrait être règlée "d'ici la fin de la semaine", selon Chamil Tarpischev, le président de la Fédération russe de tennis.

Questions autour du meldonium. Maria Sharapova, qui est déterminée à rejouer au tennis, a été provisoirement suspendue en mars dernier par la Fédération internationale de tennis (ITF) après avoir reconnu qu'elle avait consommé du meldonium après le 1er janvier 2016, date de l'entrée en vigueur de l'interdiction de ce médicament. De nombreux sportifs russes ont été contrôlés positifs à cette substance ces derniers mois.

Cependant, tous ces sportifs russes, à l'exception de Sharapova, ont d'ores et déjà vu leurs sanctions levées. En effet, l'Agence mondiale antidopage (AMA) a annoncé en avril que les athlètes contrôlés positifs au meldonium pourraient échapper à une suspension, car il est impossible de savoir combien de temps la substance reste dans l'organisme.