Dopage : Nike suspend ses relations avec Maria Sharapova

  • A
  • A
Dopage : Nike suspend ses relations avec Maria Sharapova
Maria Sharapova. Image d'illustration.@ GREG WOOD / AFP
Partagez sur :

La joueuse russe a révélé lundi soir qu'elle avait été contrôlée positive à un contrôle antidopage lors du dernier Open d'Australie.

L'équipementier sportif américain Nike a indiqué dans la nuit de lundi à mardi suspendre ses liens avec Maria Sharapova, après que la joueuse de tennis russe a annoncé avoir fait l'objet d'un contrôle antidopage positif durant l'Open d'Australie 2016.

"Le temps de l'enquête". "Nous sommes attristés et surpris par l'information concernant Maria Sharapova", a déclaré KeJuan Wilkins, un porte-parole de la marque à la virgule. "Nous avons décidé de suspendre notre relation avec Maria le temps de l'enquête", a-t-il ajouté sans davantage de précision. "Nous allons continuer à surveiller de près (le développement) de la situation", a conclu KeJuan Wilkins.

Nombreuses publicités. Maria Sharapova est l'une des ambassadrices les plus populaires de la marque à la virgule, pour laquelle elle apparaît dans de nombreuses campagnes publicitaires et fait la souvent la une des spots lors des tournois majeurs de tennis. L'ancienne numéro 1 mondiale a amassé 29 millions de dollars en gains en 2015, dont sept seulement sur les courts.

Meldonium. La star du tennis féminin a pris de court le monde du sport lundi en annonçant qu'elle avait fait l'objet, à l'Open d'Australie, d'un contrôle antidopage positif résultant de la prise d'un médicament, le meldonium, apparu en janvier 2016 sur la liste des produits prohibés et au cœur de plusieurs affaires retentissantes. Elle a expliqué que ce médicament lui était prescrit depuis 2006 pour "traiter des problèmes de santé récurrents". Elle a été "suspendue à titre provisoire à partir du 12 mars en attendant le déroulement de la procédure", a indiqué la Fédération internationale de tennis.