Dopage : l'Union cycliste internationale blanchit Chris Froome, à cinq jours du départ du Tour

  • A
  • A
Partagez sur :

L'UCI a clôturé la procédure concernant le contrôle antidopage anormal subi en septembre 2017 sur la Vuelta par le Britannique.

L'Union cycliste internationale (UCI) a annoncé lundi avoir blanchi Chris Froome en clôturant la procédure concernant le contrôle antidopage anormal subi en septembre 2017 sur la Vuelta par le Britannique.

Un taux excessif de salbutamol. Sur la base des conclusions de l'Agence mondiale antidopage qui a admis le 28 juin que ce taux excessif de salbutamol (anti-asthmatique) ne constituait pas un contrôle positif, l'UCI a "décidé de clore la procédure" envers Chris Froome. "L'Union Cycliste Internationale (UCI) confirme que la procédure antidopage engagée contre Christopher Froome a désormais été clôturée", a-t-elle ajouté. "Je suis ravi d'avoir été blanchi par l'UCI", a immédiatement réagi le quadruple vainqueur du Tour.

Le Britannique n'est pas encore assuré de prendre le départ du Tour. Néanmoins, le Britannique n'est pas encore assuré de prendre le départ de la Grande Boucle. L'organisateur du Tour de France, ASO, a interdit au coureur de l'équipe Sky de s'aligner au départ. Mais le Britannique a fait appel devant la Chambre arbitrale du sport, qui siège au comité olympique français et examinera le dossier mardi, pour une décision attendue mercredi.

Classement de la procédure antidopage. Avec le classement de la procédure antidopage, la position de Froome semble désormais renforcée face à ASO. Froome avait été contrôlé le 7 septembre 2017 sur la Vuelta avec du salbutamol à une concentration deux fois supérieure à la limite autorisée de 1000 ng/ml. "Le 28 juin 2018, l'AMA a informé l'UCI qu'elle acceptait, sur la base de son analyse des faits spécifiques de l'affaire, que les résultats de l'échantillon de Chris Froome ne constituent pas un résultat analytique anormal", explique l'UCI dans son communiqué.

"Sachant que l'AMA dispose des meilleures informations sur le régime du salbutamol qu'elle a mis en place, l'UCI a décidé, sur la base de la position de l'AMA, de clore la procédure contre Chris Froome", ajoute l'instance.