Dopage : le patineur de vitesse russe Viktor Ahn interdit des JO de Pyeongchang

  • A
  • A
Dopage : le patineur de vitesse russe Viktor Ahn interdit des JO de Pyeongchang
Le sportif a été naturalisé russe depuis les Jeux de 2014.@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Viktor Ahn, impliqué dans le scandale de dopage d'Etat russe, n'a pas été autorisé à concourir aux prochains Jeux d'hiver en février en Corée du Sud.

Le sextuple champion olympique russe de short-track Viktor Ahn ne participera pas aux JO de Pyeongchang en raison de son implication dans le scandale de dopage d'Etat, révélé par le rapport McLaren, a annoncé lundi l'agence TASS.

Concourir sous drapeau neutre. Viktor Ahn, d'origine sud-coréenne et naturalisé avant les Jeux olympiques de Sotchi où il avait gagné trois médailles d'or, avait émis le souhait de concourir à Pyeongchang sous drapeau neutre après la décision du Comité international olympique (CIO) de bannir le comité russe.