Dopage : le CIO "très attentif" à la question de la fiabilité des nouveaux flacons

  • A
  • A
Dopage : le CIO "très attentif" à la question de la fiabilité des nouveaux flacons
Plusieurs laboratoires antidopage ont découvert que des flacons de nouvelle génération utilisés pour les contrôles pouvaient être ouverts (image d'illustration). @ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Plusieurs laboratoires antidopage ont découvert que des flacons de nouvelle génération utilisés pour les contrôles pouvaient être ouverts. 

Le Comité international olympique (CIO) s'est dit mardi "très attentif" à la question de la fiabilité des nouveaux flacons utilisés pour les contrôles antidopage, au centre d'une enquête de l'Agence mondiale antidopage (AMA) à dix jours de l'ouverture des JO 2018 de Pyeongchang.

L'AMA a ouvert une enquête. Plusieurs laboratoires antidopage ont découvert que des flacons de nouvelle génération utilisés pour les contrôles pouvaient être ouverts, le fabricant suisse Berlinger affirmant qu'il s'agissait d'un "petit" nombre de cas de flacons "toujours ouverts ou pas complètement fermés". L'AMA a ouvert une enquête pour déterminer si ces flacons utilisés après le scandale des JO 2014 de Sotchi (Russie) étaient bien infalsifiables.

Des flacons ouverts manuellement après congélation. L'instance basée à Montréal (Canada) a été alertée par des responsables du laboratoire de Cologne (Allemagne), qui ont découvert que "les flacons pouvaient être ouverts manuellement après congélation". "Le CIO est très attentif à cette question. A partir du moment où nous avons appris cela, nous nous sommes tout de suite dirigés vers l'AMA, et nous leur avons demandé de s'assurer que les tests antidopage réalisés à Pyeongchang pourraient être conduits de façon crédible et fiable", a réagi l'instance olympique dans un communiqué.