Dopage : le CIO crée une commission pour trancher sur une éventuelle exclusion de la Russie des JO de Rio

  • A
  • A
Dopage : le CIO crée une commission pour trancher sur une éventuelle exclusion de la Russie des JO de Rio
@ AFP
Partagez sur :

Le CIO a décidé de créer une commission pour trancher sur une éventuelle exclusion de la Russie des JO de Rio, au lendemain des révélations explosives du rapport McLaren. 

La Russie ne sait toujours pas si elle pourra participer aux JO de Rio. Au lendemain du rapport McLaren sur le dopage russe, le CIO a décidé mardi d'étudier "toutes les options légales" entre une exclusion collective des Jeux de Rio "et le droit à la justice individuelle" des sportifs russe. 

Dans son communiqué, le Comité international olympique précise qu'il va "prendre en considération" l'avis du Tribunal arbitral du sport de Lausanne, attendu d'ici jeudi sur l'appel des 68 athlètes russes, qui contestent leur suspension suite à celle de la Fédération russe d'athlétisme.

L'AMA a appelé à l'exclusion de la Russie. Cette décision du CIO intervient au lendemain du publication d'un rapport explosif sur les pratiques de la Russie en matière de dopage. Le rapport McLaren, commandité par l'AMA (Agence mondiale antidopage), a révélé un "système de dopage d'Etat sécurisé" avec l'aide des services secrets russes. 

Outre l'athlétisme, de nombreux sports, comme l'haltérophilie ou la lutte, sont concernés selon l'Agence mondiale antidopage. Dans la foulée de la publication de ce rapport accablant, l'AMA a appelé à l'exclusion de la Russie de tous les événements internationaux, y compris des JO 2016 de Rio, qui débutent dans moins de trois semaines (5-21 août).