Dopage : d'autres sportifs russes contrôlés positifs au meldonium

  • A
  • A
Dopage : d'autres sportifs russes contrôlés positifs au meldonium
Comme Maria Sharapova, plusieurs athlètes russes auraient été contrôlés au meldonium.@ AFP
Partagez sur :

Outre la joueuse de tennis Maria Sharapova, d'autres sportifs russes ont été contrôlés positifs au meldonium, selon les médias russes. 

Et si Maria Sharapova n'était que la partie émergée de l'iceberg ? Outre la joueuse de tennis, d'autres sportifs russes ont été contrôlés positifs au meldonium, un médicament interdit en début d'année par l'agence mondiale antidopage. Selon l'agence russe Tass, le joueur de l'équipe nationale de volley Alexander Markin, le champion du monde de patinage de vitesse Pavel Kulizhnikov et le champion olympique de short track Semen Yelistratov ont également été contrôlés positifs à cette substance.

Un produit qui inquiète. Mis au point dans les années 1970 dans l'ex-URSS, le meldonium intéresse depuis plusieurs semaines les autorités antidopage. La Suédoise Abeba Aregawi, championne du monde 2013 du 1.500 m, la patineuse russe Ekaterina Bobrova, la biathlète ukrainienne Olga Abramova et le cycliste russe Eduard Vorganov (Katusha) ont tous été contrôlés positifs au meldonium.

Sharapova, le coup de tonnerre. Lundi, lors d'une conférence de presse à Los Angeles, Maria Sharapova, la championne aux cinq titres du Grand Chelem, a révélé avoir été notifiée le 2 mars de son contrôle positif le 26 janvier à Melbourne, pendant l'Open d'Australie. La Fédération internationale de tennis (IFT) a suspendu provisoirement l'actuelle 7e joueuse mondiale le temps de la procédure.