Dispositif de sécurité renforcé sur le Tour de France

  • A
  • A
Dispositif de sécurité renforcé sur le Tour de France
Un gendarme sur le Tour de France.@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

Vendredi, 600 membres des forces de l'ordre vont assurer la sécurité de la 13e étape du Tour de France vendredi, au lendemain de l'attentat de Nice.

Le dispositif de sécurité a été renforcé sur la 13e étape du Tour de France, vendredi, entre Bourg-Saint-Andéol et la Caverne du Pont-d'Arc dans l'Ardèche après l'attentat de Nice.

600 membres des forces de l'ordre. Quelque 600 membres des forces de l'ordre sont mobilisés sur cette étape contre-la-montre. 

"Une journée digne". La caravane publicitaire sera silencieuse sur le parcours de contre-la-montre de 37,5 kilomètre. Une minute de silence doit être observée tant au départ qu'à l'arrivé, en signe de deuil. "Nous souhaitons que cette journée soit digne, en hommage aux victimes", a déclaré Christian Prudhomme avant le départ de l'étape. "Nous sortons d'une réunion de crise avec le préfet de l'Ardèche, avec les forces de police, de gendarmerie, des représentants du GIGN, en lien avec les plus hautes autorités de l'Etat", a ajouté le directeur du Tour, qui arborait un brassard noir au bras tout comme la Garde républicaine et les gendarmes du Tour.

Un temps menacé. L'étape du jour a finalement été maintenue pour vendredi et sera dédiée aux victimes de l'attentat qui a fait au moins 84 morts. 

Jeudi soir, lors des festivités du 14-Juillet, un homme au volant d'un camion a foncé sur la foule amassé sur la Promenade des Anglais, avant d'être abattu par les forces de l'ordre. Il s'agit d'un Franco-tunisien de 31 ans connu des services de police mais pas des services de renseignements.