Didier Roustan : Jean-Louis Gasset, une "très bonne" option pour Saint-Étienne

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Jean-Louis Gasset a rejoint le staff du nouvel entraîneur de Saint-Étienne, Julien Sablé. Didier Roustan voit cette arrivée d'un bon œil.

L'AVIS DE

Avec l'arrivée de Jean-Louis Gasset, l'AS Saint-Étienne est désormais en conformité avec le règlement de la Ligue. Ce n'était plus le cas depuis le départ de l'entraîneur Oscar Garcia, remplacé par Julien Sablé, jusque-là directeur du centre de formation des Verts. Ce dernier ne dispose pas en effet des diplômes nécessaires pour entraîner à ce niveau-là. Sans entraîneur qualifié sur le banc de touche pour un match de Ligue 1, l'ASSE devait se soumettre à une amende de 25.000 euros par rencontre.

Gasset, un entraîneur diplômé et reconnu. Si les dirigeants stéphanois ont été contraints de régler ce montant pour leur match de la 13ème journée, perdu face à Lille (3-1) le week-end dernier, ils n'auront pas à le faire après la réception de Strasbourg, vendredi, dans le cadre de la 14ème journée de Ligue 1. Car Jean-Louis Gasset, entraîneur diplômé et reconnu, est arrivé cette semaine dans le staff des Verts pour épauler Julien Sablé.

Mais, d'après Didier Roustan, l'arrivée de l'ancien adjoint de Laurent Blanc apporte plus à Saint-Étienne qu'une simple mise en conformité avec le règlement. Dans l'émission Y a pas péno !, vendredi, sur Europe 1, le journaliste a estimé qu'il s'agissait-là d'une "très bonne" option pour l'ASSE : "Il formait un très bon binôme avec Laurent Blanc." Jean-Louis Gasset a été pendant longtemps l'adjoint de Laurent Blanc, aux Girondins de Bordeaux, en équipe de France puis au PSG.

"Un gars ferme, mais avec une bonne psychologie". "Il a une grosse expérience et c'est un gars tactiquement très pointu. C'est aussi une bonne personne pour que les gens s'entendent bien. C'est un gars ferme, mais avec une bonne psychologie", analyse Didier Roustan. Face à Strasbourg vendredi, il risque toutefois d'être un peu tôt pour constater les premiers effets de la venue de Jean-Louis Gasset. D'autant plus que, toujours selon Didier Roustan, au sein de l'effectif stéphanois, "il y a des mecs moyens quand même…"