Didier Roustan : Bourigeaud, "tu devrais payer pour jouer contre Neymar"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

S'il reconnaît que Neymar "aime chambrer", Didier Roustan condamne fermement le comportement de certains adversaires à son égard.

L'AVIS DE

Neymar en fait-il trop ? Mardi soir, en demi-finales de la Coupe de la Ligue face à Rennes (victoire du PSG 3-2), le Brésilien a plus fait parler de lui pour son comportement que par ce qu'il a réellement apporté au PSG sur le terrain. L'une des images marquantes de la rencontre reste le moment où le Brésilien a fait mine d'aller aider un adversaire à terre à se relever, avant de retirer sa main.



Neymar "est joueur, il aime chambrer". Mais Didier Roustan est revenu sur un autre fait de jeu. En toute fin de rencontre, sur un long ballon, l'ancien Barcelonais contrôle du dos avant de réaliser un coup du sombrero sur le Rennais Benjamin Bourigeaud. Un enchaînement qui peut être vu comme de la provocation. Neymar "est joueur, il aime chambrer", reconnaît Didier Roustan dans l'émission Y a pas péno ! sur Europe 1.

"Mais qui tu es Bourigeaud ?" Si le journaliste ne condamne pas le comportement du Brésilien, il se montre en revanche beaucoup plus sévère envers Bourigeaud, auteur d'un tacle sur le Brésilien dans la foulée : "Il le casse en deux, il n'a même pas eu de carton jaune. Mais Bourigeaud, j'ai envie de lui dire : 'Mais qui tu es Bourrigeaud ? Tu devrais payer pour jouer contre Neymar.' (…) C'est comme le mec qui joue au piano dans la gare, il va jouer avec Mozart, c'est formidable. (…) Et lui, il le casse en deux parce que monsieur est vexé."

"Les joueurs sont bêtas". "Ce sont des esprits un petit peu étroits d'être vexés par ça", ajoute-t-il. Selon lui, il serait beaucoup plus efficace de rester de marbre face aux provocations de Neymar : "Les joueurs sont bêtas. S'il te chambre, reste calme, gêne-le et quelque part tu vas contrarier le jeu du PSG parce que lui, va vouloir en faire encore plus."