Deschamps : "Personne n’a le droit de toucher à ma famille"

  • A
  • A
Deschamps : "Personne n’a le droit de toucher à ma famille"
@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Le sélectionneur français n’a toujours pas souhaité réagir aux polémiques qui ont secoué les Bleus quelques jours avant l’Euro 2016.

T'AS VU ?

Didier Deschamps reste sur sa ligne de conduite. Interrogé par le journal L’Equipele sélectionneur des Bleus a une nouvelle fois refusé de réagir aux différentes polémiques de ces derniers jours (les différentes sorties de Benzema, et Cantona, notamment). Il a, tout de même, voulu protéger sa famille.

"Vous ne voulez pas y répondre ? - Non." A deux jours de l’Euro, le patron des Bleus s’est étendu sur sa préparation, la motivation des joueurs et l’élan populaire, mais pas sur les polémiques qui touchent l’équipe de France depuis quelques jours. Non, a-t-il simplement répondu à la question des journalistes lui demandant s’il souhaitait réagir.

Que ce soit sur les propos de Karim Benzema l’accusant d’avoir "cédé à une partie raciste de la France", ou sur les accusations de racisme formulées par Eric Cantona, "DD" a donc préféré rester en dehors des polémiques.

"Je suis un homme aussi." Toutefois, titillé sur son sentiment actuel, Deschamps en a dit un peu plus, par rapport à sa famille notamment. "Je suis heureux et épanoui", a-t-il expliqué. "Après, je suis un homme aussi. J’ai de la famille autour de moi. Pour la faire courte, personne n’a le droit de toucher à ma famille." Si le sélectionneur prend du recul pour rester "en immersion", l’affaire du tag raciste retrouvé sur les murs de sa maison semble l’avoir tout de même marqué.