Des supporters du PSG manifestent pour dénoncer des annulations de billets

  • A
  • A
Des supporters du PSG manifestent pour dénoncer des annulations de billets
@ AFP
Partagez sur :

Les supporters reprochent au club parisien d'avoir annulé sans motif 350 billets pour le match contre Monaco, dimanche.

Un collectif de supporters parisiens, le "Collectif Ultras Paris" (CUP) a accusé vendredi le Paris Saint-Germain, lors d'un rassemblement devant son centre d'entraînement, d'avoir annulé sans motif 350 tickets de ses adhérents pour le match de la 3e journée de Ligue 1, dimanche à Monaco.

Ils voulaient faire les deux déplacements. Une "centaine" de manifestants, selon les organisateurs du rassemblement, ont protesté aux abords du Camp des Loges également contre l'annulation de 250 autres tickets, eux aussi achetés sur la billetterie officielle du PSG, pour le déplacement suivant à Caen le week-end du 17 septembre. "150 supporters voulaient faire les deux déplacements", précise le président du collectif, Romain, qui ne souhaite pas donner son nom de famille pour des raisons professionnelles. Les supporters ont notamment réclamé sur une banderole la démission de "JPDH", Jean-Philippe d'Hallivillée, le responsable de la sécurité du PSG. 

Des sommes déjà engagées. "On avait réservé cinq bus pour ce déplacement, il y a des sommes engagées sur la buvette, la nourriture", a regretté le président du CUP à propos du match joué dimanche par le PSG au stade Louis-II, précisant que les supporters victimes d'annulations de tickets, qui ne sont selon lui "ni fichés ni interdits de stade", "n'ont reçu aucune explication". Selon le porte-parole de l'ADAJIS, l'association de défense et d'assistance juridique des intérêts des supporters (qui fait partie des associations de supporters regroupés dans le CUP), les personnes qui ont vu leurs tickets annulés "sont à peu près tous sur la blacklist du PSG, sauf que cette blacklist n'est plus censée exister". Il précise que des adhérents du CUP, qui ont rejoint le collectif plus récemment ont, eux, vu leur commande de tickets validée sur la billetterie du PSG.

Les "blacklistés". Saisie par les supporters, la Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés) avait retoqué fin janvier 2014 la demande d'autorisation du Paris SG de constituer une liste de supporters qu'il souhaitait exclure. En juin 2016, le Conseil d'Etat a autorisé le PSG à ficher les interdits de stade, les contrevenants aux règles de vente et au règlement intérieur, mais pas les supporters considérés par le PSG comme "ayant un comportement non conforme aux valeurs du club". "Cette liste, qui compte 2007 noms, reste formellement interdite", avait expliqué Me Pierre Barthélemy fin juin.