Découvrez le nouveau stade de Bordeaux

  • A
  • A
Découvrez le nouveau stade de Bordeaux
Le nouveau stade de Bordeaux pourra accueillir 42.000 spectateurs. @ Stéphane Place / Europe 1
Partagez sur :

SUIVEZ LE GUIDE – Le nouveau stade de Bordeaux, construit pour l’Euro 2016, ouvrira ses portes le 23 mai prochain. Visite en photos.

Une page se tourne à Bordeaux. Samedi dernier, les Girondins ont disputé leur dernier match dans leur mythique enceinte de Chaban-Delmas (victoire 2-1 contre Nantes). Le club bordelais disputera désormais ses rencontres dans un nouvel écrin dernier cri doté de 42.115 places, sorti de terre après deux ans de travaux. Le nouveau stade de Bordeaux,  construit dans l’optique de l’Euro 2016, sera inauguré le 23 mai prochain contre Montpellier, à l’occasion de la 37e et avant-dernière journée de Ligue 1. Europe 1 a pu visiter l’enceinte à quelques jours de son baptême du feu.

Un stade à 183 millions d’euros. Le Nouveau stade de Bordeaux, situé dans le quartier du Lac, a coûté 183 millions d’euros, financés par un partenariat public-privé (PPP), avec 75 millions d’euros de subventions publiques et le reste apporté par les Girondins de Bordeaux eux-mêmes. Pour ce prix-là, le club au scapulaire disposera d’une enceinte imposante en forme de rectangle blanc très élégant, érigé en bordure de la rocade bordelaise.  

bdx-vue-exterieure

Le stade vu de l'extérieur. © AFP

Originalité : une forêt de poteaux fait le tour de l’ensemble du stade. De larges coursives permettront d’avoir accès aux 24 kilomètres de gradins.

bdx-coursives

Les coursives. © Stpéhane Place/Europe 1

A l’intérieur, les spectateurs seront placés tout près de la pelouse. "C’est un stade à l’anglaise, où on est très proches. Quelle que soit la place dans le stade, la visibilité sera parfaite", explique Dominique Fondacci, le directeur de la société d’exploitation du nouveau stade de Bordeaux.

bdx-sieges

Les spectateurs seront placés tout près de la pelouse. © Stéphane Place/Europe 1

Avec cette enceinte toute neuve, les Girondins de Bordeaux bénéficieront notamment d’un vestiaire ultra-moderne.

bdx-vestiaire

Les vestiaires des Girondins. © Stéphane Place/Europe 1

Un loyer conséquent pour le club. L’équipe bordelaise devra cependant payer un loyer de près de 5 millions d’euros par an, un montant quinze fois supérieur à celui versé à Chaban-Delmas. Mais les dirigeants du club espèrent doper leurs recettes en attirant une nouvelle clientèle d’entreprise dans les loges de l’enceinte. "On était très limité à Chaban, puisque notre salon faisait 300 mètres carrés, alors que dans le nouveau stade fera près de 2.000 mètres carrés. Donc c’est surtout ça qui va générer des recettes supplémentaires, les entreprises qui vont nous rejoindre et qui n’avaient pas trouvé leur bonheur à Chaban", soutient Jean-Louis Triaud, le président des Girondins.

Le public répond déjà présent. L’enceinte n’est cependant toujours pas baptisée. L’exploitant cherche toujours un sponsor qui accepterait de verser de chèque de plus de 3 millions d’euros par an pour donner son nom à l’enceinte. Si le naming a du mal à attirer des candidats, le public répond lui déjà présent. Toutes les places mises à la vente pour le match inaugural du nouveau stade, samedi 23 mai contre Montpellier, ont ainsi d’ores et déjà trouvé preneur.