Dakar 2018 : Peterhansel s'embourbe en Bolivie, Sainz nouveau leader

  • A
  • A
Dakar 2018 : Peterhansel s'embourbe en Bolivie, Sainz nouveau leader
@ ERIC VARGIOLU / AFP
Partagez sur :

A l'arrêt pendant près de 1h45 à cause d'un problème technique, Stéphane Peterhansel a abandonné la tête du classement général à l'Espagnol Carlos Sainz.

Et maintenant Stéphane Peterhansel ! Plein de maîtrise jusque-là quand d'autres favoris vacillaient, le pilote Peugeot a connu samedi un problème mécanique qui a offert à son coéquipier espagnol Carlos Sainz la tête du classement général du Dakar 2018, samedi après la 7ème étape en Bolivie.

Peterhansel heurte une pierre. Le Français répétait la veille que rien n'était fait malgré une avance confortable de 27 min 10, qu'il restait encore deux tiers du kilométrage à parcourir jusqu'à l'arrivée le 20 janvier. Avec l'expérience de ses 29 participations, "Peter" a eu raison de se méfier. Alors qu'il menait l'étape du jour, il a heurté une pierre en voulant doubler un motard, endommageant les suspensions et le triangle de la roue arrière gauche, selon l'organisation et son équipe.

Cet accident l'a contraint à s'arrêter durant près de 1h45 au kilomètre 186 de la spéciale entre La Paz et Uyuni, courue sur un terrain boueux arrosé par les pluies saisonnières, à plus de 300 kilomètres de l'arrivée. Ses coéquipiers Cyril Despres et David Castera ont rejoint l'ex-motard et son copilote Jean-Paul Cottret des dizaines de minutes plus tard pour leur porter assistance, et les aider à repartir après une longue séance de mécanique improvisée dans l'altiplano bolivien.

"Tout peut arriver encore." C'est donc Carlos Sainz qui a profité de cette défaillance. Vainqueur samedi pour la deuxième fois de suite, l'Espagnol a pris la tête du classement général. "Je suis surpris, c'est sûr, a réagi Sainz. Jusqu'à l'arrivée, il y a encore beaucoup de spéciales, certaines sont très difficiles avec des dunes, du sable... Tout peut arriver encore."