Cris de singe lors de Russie-France : procédure disciplinaire ouverte contre la Fédération russe

  • A
  • A
Cris de singe lors de Russie-France : procédure disciplinaire ouverte contre la Fédération russe
Des cris de singes ont été entendus alors que Paul Pogba touchait le ballon à la 73e minute. (Photo d'archives)@ AFP
Partagez sur :

Durant le match amical Russie-France joué le 27 mars à Saint-Pétersbourg, plusieurs photographes avaient entendu des cris racistes visant l'attaquant français Ousmane Dembélé.

"Une procédure disciplinaire a été ouverte contre la Fédération russe de football" à la suite de cris de singe entendus lors du match amical Russie-France fin mars, a annoncé mardi un porte-parole de la Fifa. Durant le match amical Russie-France (1-3) joué le 27 mars à Saint-Pétersbourg, plusieurs photographes ont entendu des cris racistes visant l'attaquant français Ousmane Dembélé.

Des téléspectateurs en ont également signalé au moment où son compatriote Paul Pogba touchait le ballon à la 73e minute. Les onomatopées caractéristiques ont en effet été parfaitement audibles, l'espace d'un instant, lors de la retransmission de la rencontre par TF1.

Une affaire embarrassante pour la Fédération russe. L'affaire est particulièrement embarassante pour la Russie, à moins de deux mois du début du Mondial. Du coup, la Fédération russe de football (RFS) s'est dite mardi prête à collaborer avec la Fifa. Les responsables sportifs russes ont affirmé que si des supporters impliqués étaient identifiés au cours de l'enquête, ils seraient privés de matches de la Coupe du monde, organisée en Russie cet été.

Le vice-Premier ministre Vitali Moutko a affirmé que les cris de singe entendus lors du match France-Russie "ne signifiaient pas que c'était une sorte d'acte planifié à l'avance ou du racisme". "Près de 50.000 personnes se rendent aux matches et il peut y avoir des provocations", a-t-il estimé.