Coupe du monde : Neymar a vécu "le moment le plus triste" de sa carrière contre la Belgique

  • A
  • A
Coupe du monde : Neymar a vécu "le moment le plus triste" de sa carrière contre la Belgique
"C'est difficile de trouver de la force pour revenir et jouer au foot, mais je suis certain que Dieu me donnera l'énergie nécessaire pour tout affronter", a déclaré le joueur du PSG. @ Jewel SAMAD / AFP
Partagez sur :

"La douleur est très grande, parce que nous savions que nous pouvions le faire", a confié la star brésilienne. 

Neymar a confié samedi avoir vécu "le moment le plus triste" de sa carrière, lors de l'élimination en quarts de finale la Coupe du monde par la Belgique (2-1). "Je peux dire que c'est le moment le plus triste de ma carrière, la douleur est très grande, parce que nous savions que nous pouvions le faire, nous savions que nous avions une chance d'aller plus loin, de faire l'histoire... mais ce n'est pas pour cette fois", a écrit le N.10 de la Seleçao sur son compte Instagram.

"C'est difficile de trouver la force". Son message est accompagné d'une photo de lui en train de prier, à genoux sur la pelouse, les deux mains en l'air.  Alors que le Brésil semblait monter en puissance dans le sillage de Neymar, son objectif d'une sixième étoile a été stoppé net par la Belgique vendredi. Auteur de deux buts en Russie, "Ney" a été impuissant face aux Diables rouges, à l'image de son tir pour égaliser dans le temps additionnel que Thibaut Courtois a claqué au-dessus de la barre.

"C'est difficile de trouver de la force pour revenir et jouer au foot, mais je suis certain que Dieu me donnera l'énergie nécessaire pour tout affronter", a poursuivi le joueur du PSG, devenu l'été dernier le plus cher de la planète (222 M).

"Je suis fier de tout le monde". Neymar, 26 ans, enchaîne en Russie une deuxième désillusion en Coupe du monde, après l'humiliante défaite en demi-finale à domicile contre l'Allemagne en 2014 (7-1). "Très heureux de faire partie de cette équipe, je suis fier de tout le monde. Ils (les Belges) ont mis fin à notre rêve mais ne l'ont pas enlevé de nos têtes ni de nos coeurs", a-t-il conclu. La Seleçao est attendue au Brésil tôt dimanche.