Coupe du monde : "le dieu du rugby est néo-zélandais"

  • A
  • A
Coupe du monde : "le dieu du rugby est néo-zélandais"
@ AFP / GABRIEL BOUYS
Partagez sur :

L'AVIS DU CONSULTANT - Pour notre consultant Eric Blanc, le titre des All Blacks récompense une équipe d'exception, qui mérite sa place au panthéon du rugby. 

Ces All Blacks entrent dans la légende. En battant l'Australie, samedi soir en finale (34-17), la Nouvelle-Zélande est devenue avec trois sacres la nation la plus titrée de l'histoire du rugby. "Ce qu'ils ont fait restera à jamais. Les All Blacks pratiquent du rugby champagne, les voir c'est toujours frais. Le dieu du rugby est néo-zélandais !", s'est enthousiasmé notre consultant Eric Blanc, juste après le coup de sifflet final, sur Europe 1.

"Une immense finale". "C'est la meilleure équipe du monde, ils l'ont encore prouvé. On a vu une immense finale, on peut remercier les joueurs qui ont sublimé le jeu. C'est vraiment magique, le rugby est récompensé, les deux équipes n'ont jamais fermé le jeu. Il y avait plus de maîtrise et d'expérience du côté néo-zélandais, il y avait dix joueurs champions du monde (en 2011, ndlr) de leur côté", analyse Eric Blanc.

"Peut-être la meilleure équipe de tous les temps". Les Néo-Zélandais, sacrés pour la deuxième fois consécutivement après 2011 (fait inédit), entrent dans l'histoire de l'ovalie. "C'est une équipe de magiciens, ils vivent pour le rugby, ils sont nés avec un ballon. Bien sûr c'est une grande équipe, avec Richie Mc Caw, le capitaine, et Dan Carter, le régulateur, le métronome. Ce qu'ils ont fait restera à jamais. Ils n'avaient jamais été champions du monde en dehors de leur île." De quoi les installer tout en haut au panthéon du rugby mondial ? "Allez, je me lance : ce sont les meilleurs, peut-être, de tous les temps", conclut Eric Blanc.