Un clown chez les Bleus

  • A
  • A
Un clown chez les Bleus
@ Capture d'écran Youtube
Partagez sur :

GUILHEM CHEZ LES KIWIS - L'envoyé spécial d'Europe 1 vous fait vivre le Mondial de l'intérieur.

Les All Blacks ont déjà gagné le match. Dans tous les cas, ils ont pris un avantage sérieux sur les journalistes français. Lors de la conférence de presse de mardi, un grand nombre de confrères néo-zélandais se sont déplacés à Takapuna. Le hall du Spencer on Byron, l'hôtel du XV de France, transformé tous les matins en salle de presse, est devenu bien étroit. Certains journalistes ont d’ailleurs imposés aux joueurs de répondre en anglais. Malheureusement pour eux, très peu maîtrisent la langue de Shakespeare.

Sourire gêné pour Fabrice Estebanez, regard agacé pour Lionel Nallet, mais explosion de rire général quand un clown a débarqué en plein milieu de la conférence de presse. Un vrai clown, déguisé comme dans un cirque. Il s’agit en fait d’une chronique diffusée tous les soirs sur Skysport "The crown goes wild" ("la couronne sauvage"). Ce clown, c'est en quelque sorte le Yann Barthès néo-zélandais.

Imaginez, d’un côté, les radios françaises en train de faire leurs interviews, de l'autre, les télévisions, et un peu partout dans la pièce, les reporters de la presse écrite en train de travailler. Et au milieu de ce monde, un clown en train de défier Maxime Médard au tir à la corde ou de demander au pilier Luc Ducalcon de reproduire un échauffement.

"The crown goes wild" chez les Bleus :

Ambiance très bon enfant, très détendue, mais on imagine mal la réaction de Graham Henry, l’austère sélectionneur des All Blacks, si, par mégarde, un média français s’amuse à lâcher les meilleurs éléments du cirque Zavatta. A ce niveau, les All Blacks ont déjà marqué un essai.