Les mots du rugby : la passe de maçon

  • A
  • A
Les mots du rugby : la passe de maçon
@ REUTERS
Partagez sur :

RUGBY - Europe1.fr décrypte le langage du rugby. Episode 3 : "la passe de maçon".

Pendant la Coupe du monde, Europe1.fr décrypte le langage du rugby avec la définition du Dico du parler sport et le témoignage d'une personnalité de l'Ovalie. Après le tampon et la fourchette, place à un geste un peu maladroit : la "passe de maçon".

Passe de maçon : Passe mal assurée, imprécise. On dirait aussi dans les chaussettes. Elle peut entraîner un en-avant ou une perte de balle. On utilise ce terme car le maçon, qui effectue des travaux de maçonnerie, n’est pas réputé pour sa finesse. On parle ainsi d’un "travail de maçon" à propos d’une personne qui exécute grossièrement du travail qui exige de la dextérité, de la délicatesse (peindre en maçon revient à peindre grossièrement, sans soin). Or la passe est un geste technique délicat. Ce sont donc souvent les "gros" (les avants, ndlr) qui réalisent ce genre de geste, déclenchant les quolibets de la foule. Et puis dans ce cas, le ballon devient une brique, un ballon très difficile à contrôler pour celui qui le reçoit. Dans le même registre, on dit envoyer un agglo ou un parpaing. D’autres parlent d’une passe casse-croûte ou même d’un saucisson".*

Herrero
Daniel Herrero, ancien troisième ligne centre du Rugby club toulonnais : "la passe est le "nec plus ultra" du rugby. La passe, c'est le féminin de pas, c'est aller vers l'autre tendrement. C'est un échange qui crée du lien. Il faut que les mains offrent le ballon et il faut toujours qu'il y ait un ami au bout. La passe, c'est aussi le cœur de l'aventure. Quand la passe n'est plus qu'une simple technique, c'est cuit. Envoyer un agglo, une passe de sabotier ou de "pizzaiolo", c'est un crime contre le beau jeu. 
Mais on peut aussi voir dans cette expression un double sens. Est-ce qu'il ne s'agit pas des francs-maçons ? Si c'est le cas, on peut penser à une certaine fraternité, qui crée du lien. Donc soit c'est une très mauvaise passe, soit c'est le "nec plus ultra" de la passe. 

* Extrait du Dico du parler sport, de Baptiste Blanchet et Jean-Damien Lesay. Editions Fetjaine (Groupe La Martinière), sortie prévue le 12 janvier 2012.