Le même XV de France en finale

  • A
  • A
Le même XV de France en finale
@ REUTERS
Partagez sur :

COUPE DU MONDE - Marc Lièvremont a décidé de reconduire la même équipe pour la finale.

La formule est très célèbre en sport, mais pas forcément très connue de Marc Lièvremont. Depuis son arrivée à la tête du XV de France il y a quatre ans, il n’a pas arrêté de changer, d’essayer et de remplacer. Pour affronter les Blacks en finale dimanche (10h), le sélectionneur des Bleus a décidé de reconduire la même équipe que contre le pays de Galles (9-8) et l’Angleterre (19-12)

"Je pense qu'on peut gagner"

Après avoir égrené les 15 noms de son équipe, Marc Lièvremont a parlé de son futur adversaire. Depuis le début la Coupe du monde, il a répété à qui voulait l’entendre qu’il adorait cette équipe. Alors forcément, au moment d’évoquer les forces des Néo-Z, il a souligné le "respect" qu’il avait pour eux. 

Respect mais pas soumission. Le coach tricolore s’est même montré plutôt confiant sur l’issue de la rencontre : "c'est toujours la même chose avec les Blacks. A chaque fois, ils sont favoris. Mais je crois aux chances de mon équipe. On va donner le meilleur, je pense qu'on peut gagner". Les Français et les Néo-Zélandais se retrouvent un mois après leur première rencontre. En phase de poules, les locaux avaient balayé les Bleus (37-17)

Et les remplaçants ? 

Parra
Pas de changement donc pour tenter de rentrer dans l’histoire dimanche. Morgan Parra, à l’ouverture, aura, une nouvelle fois, la lourde charge d’organiser le jeu français et d’essayer de trouver des brèches dans la défense Néo-Z. Comme contre l’Angleterre et le pays de Galles, le Clermontois sera associé à Dimitri Yachivili. 

Le demi de mêlée a d’ailleurs été ménagé en ce début de semaine pour soigner sa contusion à la cuisse gauche. Tout comme William Servat, Imanol Harinordoquy, Morgan Parra (léger traumatisme cervical) et Julien Bonnaire (contusion lombaire).  

Seule petite incertitude à quatre jours de la finale, le banc des remplaçants. Marc Lièvremont a préféré différer cette annonce à la fin de la semaine. "On a encore des joueurs légèrement blessés qui n'ont pas repris l'entraînement. Je tiens à garder tout mon groupe mobilisé", a-t-il expliqué. Le rôle de ces fameux "impacts players" sera déterminant, surtout dans un match qui s’annonce très physique.               

Composition du XV de France :

1 - Poux, 2 - Servat, 3 - Mas, 4 - Papé, 5 - Nallet, 6 - Dusautoir (cap), 7 - Harinordoquy, 8 - Bonnaire, 9 - Yachvili (m), 10 - Parra (o), 11 - Palisson, 12 - Mermoz, 13 - Rougerie, 14 - Clerc, 15 - Médard