"Il sortait boire tous les jours"

  • A
  • A
"Il sortait boire tous les jours"
@ REUTERS
Partagez sur :

RUGBY - Le capitaine des Samoa a critiqué le comportement de l'encadrement de son équipe.

Pour la troisième édition d'affilée, les Samoa n'ont pas réussi à décrocher leur ticket pour les quarts de finale de la Coupe du monde de rugby, une performance qu'ils avaient pourtant réalisée en 1991, 1995 et 1999. Le capitaine de l'équipe, Mahonri Schwalger, fournit peut-être une partie de l'explication. Dans un rapport remis au Premier ministre, le talonneur affirme que, durant la préparation, le manager de l'équipe "disparaissait chaque semaine deux à trois jours". Et le dénommé Tuala Mathew Vaea ne faisait pas que disparaître. "Il sortait boire tous les jours", a expliqué le joueur des Chiefs.

"Il était là pour passer du bon temps"

Mais, dans l'encadrement de l'équipe du Pacifique, le manager n'était pas le seul, visiblement, à faire passer le rugby au second plan. Ainsi, Schwalger explique que le vice-président de la Fédération, Lefau Harry Schuster, "était là pour passer du bon temps avec ses amis" et que le directeur exécutif Su'a Peter Schuster "amenait des amis ou des membres du conseil d'admnistration (de la Fédération) à l'hôtel pour boire en continu". Le capitaine samoan révèle même que les joueurs ont menacé de quitter le Mondial. Les Samoa sont donc passés tout près d'un scandale digne de l'équipe de France de foot à Knysna...

Une courte défaite face à l'Afrique du Sud

Seule différence, eux sont restés solidaires avec leurs entraîneurs. Schwalger a ainsi souligné qu'ils avaient rempli leur rôle sans avoir "ce dont ils avaient besoin pour faire leur travail correctement, comme des ballons, du matériel d'entraînement..." Le capitaine samoan a reçu le soutien de son coéquipier Eliota Fuimaono-Sapolu, qui s'est rendu célèbre durant cette Coupe par ses tweets incendiaires. "Pour ceux qui s'interrogent, je suis à 1.000% derrière Mahonri Schwalger. Et pas seulement moi, mais tous les gens et toutes les équipes des Samoa floués depuis trop longtemps", a-t-il souligné sur son compte.

Le Premier ministre, auquel ont été remises ces doléances, a fait part de sa surprise et assuré qu'il allait rencontrer l'encadrement. "A chaque fois que je demandais, on me disait que tout allait bien et jamais aucun de ces problèmes n'a été soulevé devant moi". Etant donné les circonstances, on se dit que les Samoa ont réussi une énorme performance en ne perdant que de 8 points contre l'Afrique du Sud...