Coupe du monde de rugby : qui derrière les Blacks dans la poule C ?

  • A
  • A
Coupe du monde de rugby : qui derrière les Blacks dans la poule C ?
@ Marty Melville / AFP
Partagez sur :

Dans la poule C de cette Coupe du monde de rugby, on retrouve la Nouvelle-Zélande, grande favorite. Derrière, l’Argentine semble bien placée, mais attention aux îles Tonga et à la Géorgie.

Au jeu des chaises musicales, dans cette poule C, un strapontin semble d’ores et déjà réservé dans la course à la qualification. L’épouvantail du groupe, la Nouvelle-Zélande, semble largement au-dessus de ses concurrents. Le suspense, car il y en aura un peu quand même, devrait concerner la lutte pour la deuxième place, entre l’Argentine, logiquement la meilleure équipe derrière les Blacks, les Tonga, et pourquoi pas la Géorgie. Revue d’effectifs dans cette poule pour le moins déséquilibrée.

Les Blacks peuvent voir la vie en rose. 47 matches, 44 victoires. Depuis leur titre de champion du monde remporté face à la France en 2011, les Blacks sont quasiment imprenables. Autant dire que le suspense n’est pas haletant pour la première place de cette poule C. Seul bémol pour les Néo-Zélandais, leur seconde place dans le dernier Four Nations et leur défaite contre l’Australie lors de cette même compétition (27-19). Mais pas de quoi faire douter les coéquipiers de Dan Carter, qui devraient finir sans problème en tête du groupe. Seule inquiétude, si la France finit deuxième de sa poule, ils pourraient alors rencontrer les Bleus dès les quarts de finale. La dernière fois que les deux équipes s’étaient rencontrées à ce stade de la compétition, c’était en 2007. Et la France avait sorti les Blacks au terme d’un joli match.

L’Argentine doit assumer son statut. C’est indéniable, l’Argentine fait figure de grande favorite… pour la seconde place. Intégrés au prestigieux Trinations devenu Four Nations en 2012, les Pumas ont enchaîné les bons résultats ces dernières années, la France étant l’une de leurs principales victimes. Troisièmes de la Coupe du monde 2007 (tombeurs des Bleus dans le match de classement), ils ont subi un premier coup d’arrêt depuis 2012, avec plusieurs défaites fleuves contre les grosses nations du sud et le départ de plusieurs de leurs joueurs clés (Roncero, Ledesma, Pichot). Regonflés par leur victoire contre les Springboks au Four Nations, ils peuvent espérer au moins un quart de finale, voire peut-être le dernier carré.  

Les Tonga en embuscade, la Namibie mal partie. Derrière, les Tonga, toujours difficiles à manœuvrer (ils avaient battu la France en 2011), et la Géorgie, portée par ses rugueux avants, peuvent compter sur un faux pas argentin. Enfin, la Namibie tentera de résister et d’exister. En espérant ne pas rééditer la douloureuse expérience de la Coupe du monde 2003. A l’époque, les Australiens avaient infligé la plus lourde défaite de l’histoire de la compétition à l’équipe africaine (142-0 !).

Notre pronostic

1 – Nouvelle-Zélande (évidemment)

2 – Tonga (plus surprenant)

3 – Argentine

4 – Géorgie

5 – Namibie

Rugby : pourquoi y a-t-il des étrangers dans les équipes nationales ?