Mondial de rugby : les arbitres approchés, l'Angleterre sous enquête

  • A
  • A
Mondial de rugby : les arbitres approchés, l'Angleterre sous enquête
Chris Robshaw conteste une décision arbitrale du Français Romain Poite, samedi soir, contre l'Australie (13-33).@ Adrian DENNIS/AFP
Partagez sur :

PROTOCOLE - Le staff anglais aurait approché les arbitres du match face à l'Australie, samedi soir, à Twickenham (13-33).

Les ennuis continuent pour la Fédération anglaise de rugby. Deux jours après la défaite face à l'Australie synonyme d'élimination dès le premier tour de la Coupe du monde (13-33), le World Rugby, l'organisme qui gère la compétition, a annoncé lundi l’ouverture d'une enquête sur le comportement du staff technique anglais durant la rencontre. "World Rugby enquête sur une violation supposée par le staff de l'équipe d’Angleterre du protocole de communication entre les officiels de la rencontre et des membres de l'équipe ou d'autres officiels de la Fédération", dit le communiqué de World Rugby. "Les jours de match, le protocole interdit certaines attitudes, comme l'approche des officiels de a rencontre, durant le match ou à la mi-temps d'un match." En résumé, le World Rugby reproche au staff du XV de la Rose d'avoir voulu parler au trio arbitral dirigé par le Français Romain Poite.

Le déblayage de Hooper à l'origine de la contestation ? Selon plusieurs médias britanniques, cette approche serait le fait de deux membres du staff anglais (le coach, Stuart Lancaster, ne serait pas concerné) et aurait eu lieu à la pause, quelques minutes seulement après le violent déblayage de l'Australien Michael Hooper sur l'Anglais Mike Brown (39e). Le troisième ligne des wallabies avait échappé au carton jaune de Romain Poite, ce qui a sans doute énervé l'encadrement anglais. Non sanctionné sur le pré, Hooper a néanmoins été convoqué par la commission de discipline du Mondial pour "jeu déloyal". La Fédération anglaise n'a pas fait de commentaire sur cette affaire dont elle se serait sans doute bien passée...