Coupe du Monde de rugby : l'Afrique du Sud, l'ogre de la poule B

  • A
  • A
Coupe du Monde de rugby : l'Afrique du Sud, l'ogre de la poule B
Bryan Haban, l'ailier supersonique de l'Afrique du Sud et de Toulon, sera une des attractions de la compétition. @ ANDREW YATES / AFP
Partagez sur :

L'Afrique du Sud est largement favorite de son groupe du premier tour, où elle affrontera les Samoa, le Japon, l'Ecosse et les Etats-Unis. 

Un tour de chauffe pour les Springboks. Voilà à quoi devrait ressembler la poule B de la Coupe du Monde de rugby, où l'Afrique du Sud fait figure d'ultra-favori. Sauf énorme surprise, les doubles champions du monde (1995 et 2007) devraient terminer devant leurs adversaires : les Samoa, l'Ecosse, le Japon et les Etats-Unis.

Les Boks, malgré les polémiques. L'Afrique du Sud a vécu un été agité. D'abord sur le terrain, où les Springboks ont terminé à la dernière place du Four Nations, avec trois défaites en autant de rencontres.  L'équipe de l'hémisphère sud a également défrayé la chronique dans les médias locaux. En cause : des tensions raciales exacerbées. Le gouvernement a ainsi fait pression sur la fédération sud-africaine de rugby (SARU) pour qu'elle instaure un quota d'au moins sept joueurs "non-blancs" dans l'effectif des 31 joueurs sélectionnés pour le Mondial.

Malgré ces soubresauts, l'Afrique du Sud reste une des meilleures équipes au monde et un des favoris à la victoire finale. L'ailier du RC Toulon, Bryan Habana, sera une nouvelle fois une des stars de son équipe, avec qui il avait remporté le Mondial 2007, en France. Sauf énorme surprise, l'Afrique du Sud devrait facilement terminer en tête de sa poule.

L'Ecosse ou les Samoa juste derrière ? Derrière le grand favori, l'Ecosse et les Samoa devraient batailler pour la deuxième place, qualificative pour les quarts de finale. Le XV du Chardon se détache légèrement, après une préparation encourageante avec deux victoires contre l'Italie et une courte défaite contre la France (19-16). Leur principal adversaire pour la qualification sera les Samoa. Les joueurs du Pacifique, souvent surprenants, sont en plein bras de fer avec leur Fédération, dont ils pointent les dysfonctionnements, notamment financiers. Plusieurs cadres de l'équipe ont ainsi annoncé leur retraite internationale à la surprise générale, juste avant le début du Mondial. Dans ces conditions, difficile de se faire une idée du potentiel des Samoa.

Le Japon et les Etats-Unis : progrès attendus. Le Japon n'a plus de temps à perdre. A quatre ans de la Coupe du Monde organisé sur son sol, l'équipe asiatique veut montrer ses progrès sur la scène planétaire. Plusieurs joueurs naturalisés, notamment néo-zélandais, ont rejoint les rangs nippons. Les Japonais ont donc l'objectif de remporter au moins un match de poule, et pourquoi pas de créer un exploit face à l'Ecosse ou aux Samoa. Les Etats-Unis, eux aussi en pleine phase de progression, apparaissent un ton en-dessous de leurs adversaires.

Notre pronostic :

1 – Afrique du Sud
 2 – Ecosse
 3 – Japon
 4 – Samoa
 5 – Etats-Unis

Rugby : pourquoi y a-t-il des étrangers dans les équipes nationales ?