Coupe du monde de rugby : l'équipe de France domine l'Italie

  • A
  • A
Coupe du monde de rugby : l'équipe de France domine l'Italie
Rabah Slimani a inscrit le premier essai des Bleus face à l'Italie, samedi soir (32-10).@ Adrian DENNIS/AFP
Partagez sur :

BONS DÉBUTS - Les Bleus ont dominé l'Italie, samedi soir, pour leur entrée en lice dans la Coupe du monde (32-10).

L'équipe de France n'a pas manqué ses débuts dans la Coupe du monde, samedi soir, à Twickenham. Opposés à l'Italie, les joueurs de Philippe Saint-André ont fait respecter la logique en l'emportant de 22 points (32-10). La France, qui menait 15-3 à la pause, s'est d'abord reposée sur la botte de Frédéric Michalak, qui a passé sept coups de pied sur neuf (les deux manqués, des pénalités, ont échoué sur le poteau), avant de passer à la vitesse supérieure en deuxième période. Et c'est un petit coup de pied à suivre de son ouvreur qui a permis au XV de France de marquer son premier essai, par Rabah Slimani (25-3, 45e).

Deux essais de pilier, Huget blessé. Le score acquis, les Bleus sont un peu sortis de leur rencontre, commettant des fautes et permettant à l'Italie de marquer son seul essai, par Giovanbattista Venditti (25-10, 52e). Face à des Italiens gaillards, comme d'habitude, les Bleus, qui évoluaient en rouge samedi soir, ont eu le mérite de retrouver leurs esprits pour maîtriser la fin de rencontre, avec à la clé, un deuxième essai inscrit par un pilier, Nicolas Mas (32-10, 70e). Un peu courts pour aller chercher le bonus offensif, réservé aux équipes qui marquent quatre essais, les Bleus, qui ont perdu Yoann Huget sur blessure, se contenteront de ce beau succès, davantage porteur d'espoirs que d'inquiétude.

"On connaît les Italiens, on sait qu'ils sont accrocheurs", a reconnu le sélectionneur des Bleus, Philippe Saint-André, au micro de TF1. "La victoire est importante, on aurait aimé la chantilly sur le gâteau, avec le bonus offensif. Mais cela reste une journée positive. La seule note négative, c'est la grave blessure de Yoann Huget. Maintenant, il va falloir se préparer pour le prochain match." Les Bleus seront en effet à nouveau sur le pont mercredi, pour leur deuxième match face à la Roumanie.