Vieira prend le parti de Nasri contre Deschamps

  • A
  • A
Vieira prend le parti de Nasri contre Deschamps
Patrick Vieira entraîne actuellement les jeunes de Manchester City.@ Reuters
Partagez sur :

AVOCAT - L'ancien capitaine de l'équipe de France conteste la non-sélection du milieu de terrain de Manchester City.

Qui veut défendre Nasri ? Le débat n'est toujours pas clos. Au lendemain du match nul des Bleus face au Paraguay (1-1), le cas Samir Nasri revient sur la table. Cette fois-ci, ce n'est pas la petite amie du milieu de terrain offensif qui joue le rôle de l'avocat, mais l'ancien capitaine de l'équipe de France, Patrick Vieira. Dans une interview accordée au journal britannique The Guardian, le champion du monde dit ne pas digérer l'absence de son ancien partenaire sur la liste des 23 joueurs convoqués pour jouer le Mondial avec les Bleus. "Quand tu parles de football, tu dois choisir ton meilleur joueur. Et quand tu es un top sélectionneur, tu dois composer avec le caractère des joueurs", estime l'ex-joueur d'Arsenal. Qui travaille désormais dans le même club de Samir Nasri.

Samir Nasri a remporté le championnat d'Angleterre cette année.

© REUTERS

"Vous devez sélectionner les meilleurs joueurs". Au passage, Patrick Vieira n'hésite pas à remettre en cause les capacités du sélectionneur actuel, Didier Deschamps. "J’ai joué avec Samir en équipe nationale et je travaille toujours avec lui à City. Nous n’avons jamais rien entendu sur lui à City", poursuit celui qui est actuellement entraîneur chez les jeunes à Manchester City, le même club que Samir Nasri. Puis l'ancien milieu de terrain conclut : "Je pense qu’en France, parfois, ils ne sont pas assez forts pour faire face à des personnalités. C'est assez surprenant parce que Deschamps a de la personnalité et de l'expérience. Si vous voulez gagner la Coupe du Monde, vous devez sélectionner les meilleurs joueurs." 

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

BLEUS - Une liste sans surprise et sans Nasri

L'ESSENTIEL - Ce qu'il faut savoir sur la liste des Bleus

INTERVIEW - Nasri pas retenu "pour trois raisons"