VIDÉO - Matuidi méritait un rouge

  • A
  • A
VIDÉO - Matuidi méritait un rouge
@ REUTERS
Partagez sur :

VILAINE SEMELLE - Le milieu de terrain du PSG Blaise Matuidi aurait pu (dû ?) être exclu pour un tacle sur Onazi.

Depuis le début de la Coupe du monde, on ne peut pas dire que l'équipe de France soit malheureuse avec l'arbitrage. Lors du match face à l'Equateur, Mamadou Sakho avait infligé un coup de coude à son adversaire, sans être sanctionné. Et si, lundi, l'arbitre de France-Nigeria (2-0), l'Américain Mark Geiger, a bien adressé un avertissement à Blaise Matuidi après son tacle sur Ogenyi Onazi, il aurait tout aussi pu lui brandir un carton rouge. Et peut-être même dû. Car le milieu du PSG est intervenu bien en retard sur la cheville gauche d'Onazi.

 

"Un parti-pris pour les Français." Quand Onazi a dû quitter ses partenaires sur une civière, on a pu croire que l'arbitre aurait changé le carton jaune en rouge, comme le règlement le lui permet. Mais non. "Je ne peux pas dire à l'arbitre ce qu'il doit faire mais Onazi a été deux fois victime de tacles dangereux", a souligné le sélectionneur des "Super Eagles", Stephen Keshi, en conférence de presse. "L'arbitrage n'était pas au niveau et le parti-pris était en faveur des Français." Keshi a surtout regretté le but d'Emanuel Emenike refusé pour hors-jeu.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

EN UN CLIC - France-Nigeria : les cinq choses à retenir

RÉCIT - Les Bleus se qualifient dans la douleur pour les quarts