Thierry Henry "signe pour un quart de finale"

  • A
  • A
Thierry Henry "signe pour un quart de finale"
Pour Thierry Henry, "Ribéry est le ‘facteur X’ qui peut faire la différence".@ Reuters
Partagez sur :

AMBITIEUX MAIS PAS TROP - L’ancien attaquant des Bleus estiment que l’absence de Ribéry grève les chances françaises.  

Pour la première fois depuis 1998, Thierry Henry regardera la Coupe du monde depuis son canapé. Ou plus probablement dans les tribunes. Grand connaisseur du football, le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France (51 buts) a livré son sentiment sur l’équipe de France  à la BBC. Le joueur des New York Red Bull se contenterait d’un quart de finale.

Ribéry "va vraiment nous manquer". Des ambitions plutôt limitées donc, en raison de l’absence de Franck Ribéry, blessé au dos. "Nous avons de bon jeunes joueurs, mais Ribéry est le ‘facteur X’ qui peut faire la différence. Il va vraiment nous manquer. Je signe pour un quart de finale", explique Thierry Henry. "J'aimerais qu'ils remportent la Coupe du Monde, ça serait incroyable pour cette jeune équipe, cette génération et pour le football français, mais il y a une rude concurrence. Donc je signe pour un quart, et s'ils peuvent aller plus loin et gagner, ça serait extraordinaire", insiste-t-il.

"Deschamps a changé les mentalités" L’attaquant rend aussi hommage au travail réalisé par Didier Deschamps, son capitaine en 1998. "Il a changé l'ambiance dans cette équipe, les mentalités. Et les fans sont maintenant tous derrière l'équipe", se félicite-t-il. "Passer tout proche de l'élimination face à l'Ukraine, après avoir perdu le match aller, et être capable de renverser le match à domicile, ça a tout changé", estime le buteur. Même la non-retenue de Samir Nasri ne le choque pas. "Samir Nasri a eu une saison incroyable avec Manchester City et je ne sais pas pourquoi Didier Deschamps ne l'a pas choisi. Le connaissant, il doit avoir une bonne raison", commente l’ancien buteur des Bleus.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

ACCUEIL - Benzema, superstar à Ribeirao

COMMENT CA VÃO - Les Bleus en mode combat 

GROUPE E - Ce qui attend les Bleus

BLEUS - Croyez-vous qu'ils iront loin ?

VIDÉO - Le geste improbable de Sakho