Sabella : "nous avons manqué d'efficacité"

  • A
  • A
Sabella : "nous avons manqué d'efficacité"
@ REUTERS
Partagez sur :

REGRETS - Le sélectionneur de l'Argentine a regretté les occasions manquées par son équipe.

"Quand il y a des occasions, il faut les convertir." Une frappe dévissée de Gonzalo Higuain, un tir non cadré de Lionel Messi, un lob manqué de Rodrigo Palacio... Si elle n'a pas eu la possession du ballon, dimanche, en finale de la Coupe du monde face à l'Allemagne (0-1), l'Argentine a eu les occasions. De quoi en tout cas aviver les regrets de son sélectionneur, Alejandro Sabella. "Ils (Les Allemands) ont eu plus de possession et de domination territoriale, mais les occasions les plus franches étaient pour nous. On a joué deux prolongations (en huitièmes de finale et en demi-finales), eux une seule, et on a joué un jour après (le mercredi au lieu du mardi)", a d'abord regretté le coach de l'Albiceleste. "C'était un match équilibré, et quand il y a des occasions, il faut les convertir. On a manqué un peu d'efficacité. Les autres matches, on finissait par les gagner, même contre les Pays-Bas avec peu d'occasions."

"Un Mondial extraordinaire." Cette fois, l'occasion, c'est l'Allemagne qui l'a saisie, à sept minutes seulement de la fin du temps réglementaire de la prolongation. Trop tard pour l'Argentine. "Ces matches, à partir des huitièmes de finale, sont des matches fermés, serrés, et quand on fait une erreur et qu'on encaisse un but, ça devient difficile d'inverser la tendance", a-t-il souligné. "Mais je suis très fier, les gars ont fait un Mondial extraordinaire, l'équipe est montée en puissance, ils se sont aidés les uns les autres et ont tout donné pour le maillot argentin. Malgré la douleur d'une défaite en finale, on peut se regarder dans la glace parce qu'on a tout donné pour l'Argentine."

"Messi mérite largement son titre de meilleur joueur." Sabella a également tenu à saluer son capitaine, Lionel Messi, élu meilleur joueur de la compétition. "Il a fait un grand Mondial, il a été un facteur fondamental pour arriver là où on est arrivé, en plus de ce qu'ont fait les autres gars", a relevé le technicien argentin. "Evidemment, il l'a largement mérité (le Ballon d'Or de meilleur joueur du tournoi)". Nommé sélectionneur en 2011, Sabella a indiqué qu'il allait prendre quelques jours pour réfléchir à son avenir.

>>> A lire aussi : EN UN CLIC - Une quatrième étoile pour l'Allemagne

>>> A lire aussi : LE FILM DU MATCH - L'Allemagne championne du monde !