Raymond Domenech : "il ne manquait pas grand-chose"

  • A
  • A
Raymond Domenech : "il ne manquait pas grand-chose"
Raymond Domenech estime que l'Allemagne n'a pas été très supérieure à la France.
Partagez sur :

DÉCEPTION - Pour notre consultant Raymond Domenech, les Bleus peuvent être légitimement déçus après leur élimination face à l'Allemagne (1-0).

"Ça se joue à pas grand-chose". Raymond Domenech est "déçu" par l'élimination de l'équipe de France, après la défaite en quart de finale du Mondial (1-0). Pour notre consultant, les Bleus peuvent regretter "la manière dont le match s'est déroulé". Pour l'ancien sélectionneur de l'équipe de France, "on n'a pas eu l'impression d'un match qui s'emballe". Les Français ont eu une grosse occasion dans les dernières secondes de la partie, mais Manuel Neuer a repoussé la frappe de Karim Benzema. "Ça se joue à pas grand chose, sur un coup de pied arrêté", a ajouté Raymond Domenech, en faisant référence à l'ouverture du score de l'Allemagne sur une tête de Mats Hummels consécutive à un coup-franc de Toni Kroos. 



Raymond Domenech : "Il ne manquait pas grand...par Europe1fr

"Pas archi dominés." Notre consultant estime que les hommes de Didier Deschamps "n'ont pas été archi dominés." Et il poursuit : "Si une équipe est vraiment supérieure, on peut regretter la défaite. Mais là, ce n'était pas le cas". En deuxième période, les occasions n'ont pas été nombreuses. Les Allemands ont fait preuve d'un grand réalisme en convertissant une de leurs seules occasions. Mais malgré tout, "cette qualification n'est pas illogique" pour notre consultant. Raymond Domenech observe que l'équipe d'Allemagne a été "plus solide. C'est eux qui ont géré le match." Mais notre consultant conclut : "Il ne manquait pas grand chose".


sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

EN UN CLIC - Battus par l'Allemagne, les Bleus rentrent à la maison

RÉSUMÉ - L'Allemagne élimine la France

INCONSOLABLES - Les larmes des Bleus après leur élimination

VIDÉO - Neuer sauve l'Allemagne

VIDÉO - Revivez l'ouverture du score de Mats Hummels