Coupe du monde : une rencontre Merkel-Poutine lors de la finale ?

  • A
  • A
Coupe du monde : une rencontre Merkel-Poutine lors de la finale ?
Vladimir Poutine et Angela Merkel pourraient se serrer à nouveau la main dimanche soir au stade du Maracana.@ REUTERS
Partagez sur :

DIPLOMATIE SPORTIVE - Le président russe et la chancelière allemande devraient se croiser dimanche soir dans les tribunes du Maracana.

Rencontre au sommet. Le président russe Vladimir Poutine et la chancelière allemande Angela Merkel devraient se rencontrer dimanche soir, lors de la finale de la Coupe du monde. Selon un conseiller du Kremlin interrogé par l'AFP : "Nous prévoyons des rencontres bilatérales avec les leaders des pays qui seront présents à la finale de la Coupe du Monde". Mais pour le moment, rien n'est encore certain : "A ce jour,  la liste des personnalités n'a pas été fixée, mais je peux supposer qu'il y aura l'Allemagne et certains autres pays, et nous aurons des réunions informelles".

L'Ukraine abordée ? La présence du président russe à la finale de la Coupe du monde était prévue de longue date. Vladimir Poutine doit effectuer une visite au Brésil à partir du dimanche 13, jusqu' au 16 juillet. Le président russe assistera notamment à un sommet des grands pays émergents des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). Mais le conseiller russe n'a pas indiqué les sujets que le président Poutine pourrait aborder, alors que la diplomatie allemande tente de résoudre la crise ukrainienne.

Passage de témoin. De son côté, Angela Merkel se déplacera bien évidemment pour soutenir la Mannschaft en finale contre l'Argentine. Et la présence de Vladimir Poutine pour le dernier match de la Coupe du Monde n'est pas un hasard. En effet, le président russe doit participer à la cérémonie de clôture, puisque le prochain pays organisateur de la compétition, en 2018, n'est autre que la Russie. La présidente brésilienne Dilma Rousseff devrait donc passer le relais à Vladimir Poutine.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

Hillary Clinton dézingue Poutine et soutient Merkel

Lavezzi : "C'est un rêve d'enfant qui se réalise"

Sabella : "Une partie très difficile, très fermée"

Sergio Romero, star de l'Argentine

Pays-Bas-Argentine : pourquoi tant d'ennui ?