Mondial : le cauchemar des supporters belges

  • A
  • A
Mondial : le cauchemar des supporters belges
Partagez sur :

GROSSE ARNAQUE - Ils avaient payé pour un camping de luxe. En fait, ils n’ont pas l’électricité et partagent 2 toilettes pour 2.500 personnes.

>> Tout savoir sur la Coupe du monde en cliquant ici

Ça ressemble presque à une histoire belge. Pour venir encourager leur équipe au Brésil, certains supporters du plat pays ont opté pour un package "avion-billet pour les matchs-logement, transports locaux". Pratique, du moins sur le papier. Problème : le rêve a viré au cauchemar pour les Belges, qui vivent dans des conditions proche de l’insalubrité. "C'est mon premier Mondial et c'est le dernier", résume Serge Gilsoul, un chirurgien dentiste de 46 ans.

Sur la brochure, on leur vendait un "camping de luxe" près de Rio, pour 150 euros la nuit par personne en demi-pension. Dans les faits : le wi-fi est inopérant, le camping est à une heure de Rio en bus, et les tentes sont plus que spartiates. "Regardez, voilà notre ‘tente de luxe’", tacle le dentiste en ouvrant avec son épouse vénézuélienne la bâche de son abri de la taille d'un petit bungalow. A l'intérieur, un lit composé de deux  structures en bois côte à côte ressemblant à des palettes industrielles et couvertes d'un matelas maigrichon. Pas de rangement. Une lampe de poche pour tout éclairage. "Les sanitaires sont en-dessous de tout, à la limite de l'insalubre. En plus, on nous sert du fromage de Hollande rassis", regrette-il, assurant que pour cela, il a payé 9.000 euros pour lui et sa femme.





"C'est un vraie catastrophe. Il n'y a pas d'électricité. Il n'y a que deux douches pour les hommes et deux douches pour les femmes. L'eau est froide, salée. Le sol est vraiment dégueulasse. Il n'y a que deux éviers et deux toilettes pour 2.500 personnes. Ce n'est pas possible. Il devait soi-disant y avoir un écran géant pour qu'on regarde les matches mais il n'est même pas présent...", s’énerve un autre supporter belge sur le site 7 sur 7. 

Selon les campeurs, l'Union belge pointe du doigt la société néerlandaise qui à son tour se défausse sur la "mentalité brésilienne"... Face à la fronde générale, l'opérateur néerlandais et l'Union belge ont fini par consentir un rabais de 50 euros par jour et par personne. Une décision prise après une réunion houleuse, jeudi, où les gentils organisateurs avaient d'abord pensé calmer tout le monde en régalant deux heures de bières gratuites, un ticket de bus pour Copacabana et un rabais sur la bière pour le reste du séjour: de 2,50 à 2,25 euros.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

STATS EXPRESS - Cinq choses à savoir sur Belgique-Russie

DÉBUTS RÉUSSIS - La Belgique fait craquer l'Algérie

DRAME - Un supporter belge se tue en faisant la fête

COACH VAHID - Halilhodzic, la poigne de l'Algérie  

ZOOM - L'unité de la Belgique dure 90 minutes