Mondial : Jennifer Lopez renonce

  • A
  • A
Mondial : Jennifer Lopez renonce
@ CAPTURE VIDEO FIFA
Partagez sur :

FORFAIT - La chanteuse américaine, d’origine portoricaine, avait pourtant enregistré la chanson officielle du Mondial "We Are One".

Pour "des raisons de production". Jennifer Lopez, qui devait chanter lors de la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde, jeudi, à Sao Paulo, n’en sera pas. C’est la Fifa qui a annoncé la nouvelle tout à fait officiellement, sans donner plus de détails sur les fameuses "raisons de production" qui ont poussé la chanteuse qui avait pourtant enregistré la chanson officielle du Mondial "We Are One", à passer son tour.

Jennifer Lopez dans "We Are One (Ola Ola)". Il y a quatre ans, c’était la Colombienne Shakira qui avait été choisie pour interpréter "Waka Waka", la chanson de la Coupe du monde en Afrique du sud. Cette année, la tâche avait donc été confiée à trois têtes d’affiche : Jennifer Lopez, le rappeur Pitbull et la régionale de l’étape la Brésilienne Claudia Leitte. Pitbull essaie de positiver : "chanter ‘We Are One’ face au monde entier, tout particulièrement dans un pays aussi joli que le Brésil, sera très amusant. Mais au-delà, ça montrera au monde que la musique est un langage universel", a-t-il réagi dans le même communiqué de la Fifa.

Jennifer Lopez, une récidiviste. Mais ce n’est pas la première fois que la chanteuse américaine d'origine portoricaine fait le coup de l’Arlésienne. En janvier dernier, Pitbull et Claudia Leitte s’étaient déjà retrouvés seuls lors d’un concert organisé pour les employés de la Fifa. Quant à la chanson "We Are One (Ola Ola)", elle n’a de toute façon par les faveurs des Brésiliens. Le rythme ? Trop standardisé. Les paroles ? En anglais et en espagnol. Les artistes ? Des étrangers, Claudia Leitte ne chantant qu’à la toute fin.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

© Reuters

DANS L'AVION - Les Bleus en route vers le Brésil

LE RÉSUMÉ - Les Bleus ont fait le plein de confiance face à la Jamaïque