Mondial : Dilma Rousseff remettra le trophée

  • A
  • A
Mondial : Dilma Rousseff remettra le trophée
Dilma Rousseff avait été huée et insultée pour le match d'ouverture.@ REUTERS
Partagez sur :

HONNEUR - La présidente du Brésil Dilma Rousseff remettra le trophée de la Coupe du monde, le 13 juillet prochain.

L'info. La présidente Dilma Rousseff a annoncé lundi qu'elle remettrait au vainqueur le trophée de la Coupe du monde Fifa dimanche lors de la finale qui se disputera au stade Maracana de Rio, le temple du football brésilien. "Je remettrai la Coupe au vainqueur dimanche; j'espère que ce sera le Brésil", a déclaré la présidente dans une conversation avec les internautes sur la page Facebook de la présidence. Mardi, le Brésil et l'Allemagne vont s'affronter en demi-finales et le lendemain ce sera le tour de l'Argentine et des Pays-Bas.

Des sifflets en prévision ? Avant le tournoi, la chef de l'Etat avait dit lors d'un dîner avec la presse étrangère qu'elle assisterait au match inaugural ainsi qu'à la finale du Mondial. Mais lors du coup d'envoi le 12 juin à Sao Paulo, Mme Rousseff avait été huée et insultée par des milliers de supporteurs dans le stade alors que le pays faisait encore l'objet de critiques pour les retards dans les travaux et les coûts élevés de la compétition. A des internautes qui lui demandaient si elle redoutait de se faire huer de nouveau, elle a répondu que "c'était les affres du métier".



Rousseff soutient Neymar. Lundi sur Twitter, Mme Rousseff avait consacré une partie de sa conversation avec les internautes à Neymar, la star de la sélection brésilienne qui a été écartée du Mondial après une fracture d'une vertèbre. "L'exemple de la résistance de Neymar renforcera la Seleçao et la conduira à se surpasser", a affirmé la présidente.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

MÉMO - Ce qu'il faut savoir sur le trophée du Mondial

CRITIQUE - Thiago Silva s'en prend à Zunigaé

CASSE-TÊTE - Comment jouer sans Nerymar ?

STATS EXPRESS - Cinq choses à savoir sur Brésil-Allemagne

VIDÉO - Neymar s'adresse au peuple brésilien