Mondial : Blatter change d'avis sur la vidéo

  • A
  • A
Mondial : Blatter change d'avis sur la vidéo
Blatter qui envisage se représenter à la tête de la Fifa propose d'utiliser plus de vidéo.@ REUTERS
Partagez sur :

ARBITRAGE VIDÉO - Le président de la Fifa Sepp Blatter a vanté mercredi l'arbitrage vidéo... après y avoir été farouchement opposé.

>>> Retrouvez toute l'actu de la Coupe du monde 2014 ici

"Il n'y a que les c... qui ne changent pas d'avis".Joseph Blatter, président de la Fifa, a émis l'"idée" mercredi que les entraîneurs puissent contester les décisions de l'arbitre en demandant à visionner le ralenti sur des images vidéos. "Je développe une nouvelle idée, qui ne va peut-être pas plaire à l'IFAB (organe des lois du jeu) : pourquoi ne pas offrir la possibilité au coach de contester l'arbitre, et s'il conteste de regarder le ralenti", a déclaré Joseph Blatter dans un court discours de clôture du Congrès de la Fifa à Sao Paulo.

Comment retourner sa veste ?Blatter, qui vient d'annoncer qu'il envisageait se représenter à la tête de la Fifa, était opposé à l'origine à l'arbitrage vidéo dans le foot. "On peut toujours changer d'avis, quand on regarde les matches à la télé, avec toutes ces caméras, on voit tout. Je proposerai cette idée à l'IFAB et nous verrons si c'est applicable", a ajouté le Suisse plus tard devant la presse.

Vidéo sur la ligne de but. Pour l'instant, seul le recours à la technologie sur la ligne de but est autorisé. L'arbitrage vidéo devrait passer par plusieurs commissions avant d'éventuellement un jour être employé au foot. Michel Platini, président de l'UEFA, est partisan de l'arbitrage humain et est opposé à la technologie. 

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

CANDIDATURE - Sepp Blatter est déjà contesté

TECHNOLOGIE - Un signal sur la ligne de but

IMAGE - Oubliés Knysna, Bem-vindo Rio

LES CHEVEUX EN QUATRE - Les coupes de la Coupe

ZOOM - Les Brésiliens n’ont guère la main verte

DU BON PIED - Le premier match est-il déterminant ?